Articles

La Netiquette s’infiltre dans les programmes officiels de cours***

Par Martine Jaudeau , le 24 avril 2006 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

En réponse à l’accès élargi à la technologie et aux sollicitations grandissantes des étudiants, certains professeurs commencent à inclure des conseils explicites relatifs à l’usage des technologies dans leur programme de cours.

Cette importance perçue de la "netiquette" augmente à mesure que les étudiants arrivent sur les campus avec un plus grand nombre d’outils de connexion à Internet et des idées sur l’utilisation correcte de la messagerie électronique et autres outils de communication qui diffèrent souvent de celles des enseignants.

A l’Université d’Oregon, Lamia Karim et Sarah McClure, professeurs d’anthropologie, ont ajouté dans leur syllabus des indications sur les usages légitimes du courriel ainsi que la description de la nature des messages qu’ils ne tolèreront pas.

En plus de stipuler le degré de formalité typiquement absent de la communication par messages électroniques, le programme décourage les étudiants d’utiliser le courriel pour des questions insignifiantes ou déjà évoquées dans le programme du cours.

McClure conseille à ses étudiants de ne pas utiliser le courriel pour des questions qui demandent une réponse de plus d’une phrase ou un seul retour de courriel. Selon Karim, le courriel dissout les frontières entre professeurs et étudiants et les transforme en "gardiens substituts".

Certains critiquent de telles attitudes et restrictions de la part des enseignants, argumentant que la communication - sous quelle forme que ce soit - est une responsabilité de l’instructeur.

Be Polite, E-Polite sur Inside Higher Ed.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné