Articles

La France et la construction médiatique de l’Europe

Par Martine Jaudeau , le 06 juin 2006 | Dernière mise à jour de l'article le 02 décembre 2011

Les équipes du Laboratoire «Communication et politique» du CNRS animent aujourd’hui les chantiers de recherche suivants :

  • sur la communication politique, et plus particulièrement l’étude du rôle des médias dans l’espace public et dans la constitution des imaginaires et des représentations sociales
  • sur la constitution d’un espace public européen et sur les processus rhétoriques et argumentatifs à l’oeuvre dans divers contextes de transactions sociales et politiques
  • sur les nouvelles technologies, en particulier spatiales et technologies numériques, dans leurs relations au politique et à la société.

Parmi les publications mises en ligne, nous trouvons : «La France et la construction médiatique de l’Europe : entre déficit démocratique et déficit informationnel» qui décline :

  • Les considérants politiques
  • Les modèles-cadres de l’information politique
  • Les dispositifs comme formes symboliques de la représentation sociale
    • Le modèle impositif
    • Le modèle de l’agora
    • Le modèle interactif
  • La dimension cachée
    • Une topologie de la parole publique
    • Des usages différenciés de la temporalité
  • Des modes de raisonnement difficiles à concilier
    • La qualification journalistique
    • La logique politique mise en mots
    • Le cadre cognitif de la parole ordinaire
    • Le vécu et l’expérience
    • Les croyances et les valeurs partagées

 

"Pour l’Europe ou pour toute autre question politique d’importance, il est temps d’en finir avec l’habitus de la décision à « la française » tel qu’un récent rapport en fait le descriptif :

 

 

« une préparation rapide, une élaboration cantonnée au cercle restreint de conseillers, une annonce médiatique forte, un changement fondé sur la force supposée de l’autorité centrale, l’absence de pédagogie collective. Fonctionnaires et citoyens continuent d’être traités en sujets, ce qui leur laisse comme seule alternative, l’obéissance ou la révolte (Fauroux, Spitz, 2001)."

 

«La France et la construction médiatique de l’Europe : entre déficit démocratique et déficit informationnel», in Carlo Marletti et Jean Mouchon (sous dir.), La costruzione mediatica dell’ Europea, Milan, Angeli.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné