Articles

Sénégal-Inde : Une coopération pour la réduction de la fracture numérique

Par Thot , le 20 janvier 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 28 janvier 2009

Un  projet de coopération lie le Sénégal et l'Inde depuis plusieurs années. L'Inde vient en effet en appui à une dizaine de pays africains auxquels elle apporte une expertise dans le domaine de l'enseignement à distance d'une part un volume important de matériels informatiques de bonne qualité d'autre part. L'actuel projet indo-sénégalais d’équipement des lycées du Sénégal en ordinateurs est connu sous la désigantion de Team Nine . Il entre cette semaine dans sa phase active grâce à la livraison de milliers ordinateurs qui vont servir  dans de nombreux lycées sénégalais.

 Selon les autorités sénégalaises, le projet va porter sur l’informatique éducative, Près de 100 lycées sénégalais vont ainsi recevoir  du matériel informatique à raison, précise le directeur de l’Enseignement secondaire général, de 30 ordinateurs par lycée  Cette  livraison est achevée à Dakar et se poursuit actuellement à Ziguinchor, Thiès et Louga.

Cette opération sera aussitôt suivie par la 2è phase du projet qui sera consacrée à l’installation effective du matériel par les techniciens indiens, précédant le réceptionnement par le ministère en charge de l'Education. L’objectif du projet, résume l'article est de réduire la fracture numérique en initiant très tôt les élèves à l’utilisation de l’outil informatique, faciliter l’utilisation de didacticiels et la fabrication de contenus pédagogiques numériques par des professeurs formés par le réseau africain d’enseignement à distance (Resafad) et les experts indiens. Selon les informations, ce projet permettra ainsi de doter chaque établissement de deux salles opérationnelles : la première salle est réservée aux élèves en raison de 15 à 30 ordinateurs selon la taille du lycée et l’autre pour les professeurs avec 10 ordinateurs.

La formation à distance au Sénégal reçoit ainsi un coup de pouce même si le pays dispose déjà de nombreuses infrastructures pour ce mode d'enseignement. Le souhait est que la maintenance soit effective et que la réalisation des projets atteigne tous les recoins de la république pour éradiquer effectivement la fracture numérique. Le Sénégal compte d'ores et déjà parmi les pays qui ont donné à l'EAD un véritable envol en Afrique au Sud du Sahara.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné