Articles

Le soutien scolaire en ligne : le modèle viable n’est pas encore trouvé

Par Denys Lamontagne , le 23 mars 2004 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Lors de la remise à jour de notre répertoire des sites d’aide et d’entraide scolaire nous avons constaté une véritable hécatombe de sites : 12 sont disparus, trois ou quatre ont fusionné et trois nouveaux sites ont été ajoutés.

On constate que plusieurs de ces sites sont gratuits, qu’ils sont le fait de bénévoles ou de passionnés ou encore qu’ils sont subventionnés par des institutions publiques comme les ministères de l’éducation de tel ou tel pays ou même par des municipalités, des fondations ou des entreprises privées dans le cadre d’une politique d’implication communautaire.

Et il y a les autres, ceux qui offrent des services payants. Apparemment, la formule n’a pas encore été trouvée. L’abonnement au mois paraît coûteux pour les familles et la qualité des ressources n’est pas toujours évidente : les mêmes explications données de la même façon qu’à l’école ne résoudront en rien les difficultés.

Le tutorat, porte de salut

Reste le tutorat individuel, virtuel ou physique. Il semble de plus en plus que les institutions de support scolaire s’orientent vers le tutorat individuel appuyé par les ressources disponibles en ligne. Pour ça les parents, semblent-il, sont prêts à payer...

Le fait qu’il y ait, somme toute, très peu d’élèves ayant besoin de support qui sont capables de travailler par eux-même à distance, apparaît a posteriori évident.

Pour plus de données sur le sujet :

Internet, un outil encore mal adapté au soutien scolaire - sur Challenges.fr

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné