Articles

Les cours de rattrapage en ligne : ça chauffe pour les écoles d’été***

Par Denys Lamontagne , le 26 juin 2006 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Les écoles d’été traditionnelles pourraient devenir choses du passé d’ici quelques années.

Dans plusieurs états on assiste à un afflux d’inscriptions pour les cours de rattrapage dès qu’ils sont offerts et ce au dépend des cours traditionnels dans les écoles d’été.

Outre le fait que ce soit beaucoup plus économique pour les institutions publiques et même pour les individus, cette façon de faire ouvre également beaucoup plus d’options à plus de jeunes qui autrement ne pourraient pas concilier leurs engagements et la poursuite ou la complétion de leurs études.

De plus, du fait que chacun peut travailler à son propre rythme, cela diminue autant l’ennui et augmente la pertinence : quand il est question de rattrapage, ce n’est souvent pas toute la matière qui est à revoir. En autant que les étudiants respectent la programmation et les délais, il peuvent y aller à leur rythme.

Enfin, l’interactivité avec les autres étudiants est un nouvel élément absent des anciens cours par correspondance; à toute heure du jour on peut trouver support et socialisation.

Seule la capacité d’accueil des collèges à distance limite pour l’instant leurs activités d’été : il faut quand même des professeurs et des tuteurs pour superviser les activités et répondre aux demandes par chat ou courriel !

Pour l’instant, de nombreux étudiants ont dû être refusés, mais on prévoit que la capacité devrait être largement augmentée dès l’an prochain maintenant que l’on est en mesure de mieux estimer la demande et l’intérêt.

Pour l’article complet : Online courses take heat out of summer school

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné