Articles

Conférence d’Alain Jaillet sur les effets et succès de la diffusion Internet de "Canalc2"***

Par Denys Lamontagne , le 27 juin 2006 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Directeur de ULP Multimédia - ULP Université Louis Pasteur Strasbourg 1, Alain Jaillet est bien placé pour parler des effets et du relatif succès de la diffusion Internet de «Colloque et Conférences», cette chaîne vidéo sur Canal U spécialisée dans la diffusion en direct ou en différé des débats et conférences ayant lieu un peu partout et dans tous les domaines.

La chaîne Canalc2 (Colloques et Conférences) diffuse en direct sur internet des événements, colloques et conférences depuis 2001.

En fait, Canalc2 c’est

  • 4 900 conférenciers- chercheurs en 5 ans
  • 4 500 séquences vidéos
  • impliquant 115 universités et organismes

mais aussi

  • 2 200 heures de diffusion
  • 420 000 séquences consultées par année
  • Plus de 300 000 visiteurs/ an

Bref, un cerrtain succès et une forte appréciation de ceux qui en profitent : en effet, quand un conférencier de renom ou un événement d’importance se produit dans votre domaine, CanalC2 vous permet d’en suivre l’essentiel en vidéo synchronisée avec les documents de présentation. Le luxe.

Techniquement, CanalC2, offre une couverture audiovisuelle et médiatique au niveau national et international sur internet. Mémoire des événements, la chaîne constitue une base de savoirs. L’accès à cette base est ouvert gratuitement, au plus grand nombre.

De plus une liste de diffusion permet d’être tenu au courant de ce qui s’en vient ou s’est passé.

Par aillleurs, lors de la Conférence de M. Jaillet, on apprend que les conférenciers eux-même ne sont pas conscients du potentiel de diffusion de ce média et n’en font que rarement la promotion dans leur milieu. Les chercheurs sont relativement peu sensibles à ce type de valorisation. C’est le public qui est intéressé et ses intérêts sont soumis à la volatilité de l’actualité.

Pour visualiser la conférence de Alain Jaillet au 74e Congrès de l’Acfas (Association canadienne française pour l’avancement de la science)

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné