Articles

Que pensent les journalistes de leur métier et de la profession ?***

Par Martine Jaudeau , le 19 juin 2007 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

Les premières Assises Internationales du Journalisme se sont tenues en mars dernier dans le nord de la France.

On apprend de leur site sur l’événement que 37 000 journalistes environ travaillent dans les médias français. "Des médias aux réalités et aux contours très divers : presse écrite, radio, télé, trilogie à laquelle il convient d’ajouter aujourd’hui le Net comme média à part entière. Presse locale, régionale, nationale ou internationale. Presse d’opinion ou (et) d’information".

A cette occasion ont été publiés les résultats d’une enquête sur Le moral et le jugement des journalistes sur leur métier et leur profession qui décline :

  • Le moral des journalistes et leurs pratiques professionnelles
    • Le moral des journalistes
    • L’appréciation sur les conditions d’exercice
    • L’appréciation sur l’évolution de leur métier
    • Les sources d’informations des journalistes
    • Le respect de la déontologie et de l’éthique
    • Les principales atteintes a la qualité de travail des journalistes
    • Les journalistes et leur liberté professionnelle
    • Les priorités pour améliorer le respect de la déontologie et de l’éthique
  • Perception de l’évolution du métier de journaliste
    • Les menaces et les chances pour le métier de journaliste
    • Les journalistes et les citoyens « journalistes »
  • Le regard des journalistes sur eux-mêmes et leurs attentes
    • Les principales qualités des journalistes
    • Les principaux défauts des journalistes
    • La fidélité au métier de journaliste
    • Quelle vie après le journalisme ?
    • Comment défendre le journalisme ?

Une Analyse de Jean-Marie Charon, sociologue des médias accompagne ce baromètre et conclut :

Non décidément les journalistes ne semblent pas vraiment heureux. Ils apparaissent plutôt inquiets et critiques à l’égard des évolutions internes des médias, des structures, du système, des autres journalistes. Ils sont en même temps réactifs et ouverts aux évolutions. Ils se disent favorables à l’accueil des avis du public citoyen, il leur reste à complètement intégrer les attentes de la société à leur égard ?

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné