Articles

Namibie : l’enseignement à distance prometteur en gestation

Par Louis-Martin Essono , le 08 septembre 2006 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

On parle très peu de la Namibie et de son histoire. Ce pays discret de l’Afrique australe, couvé par l’Afrique du Sud riche et puissant, nourrit des ambitions pour l’éducation. La journée d’alphabétisation qui se célèbre mondialement tous les 8 septembre a encore une véritable raison d’être dans ce pays. Les chiffres que donne l’ Unesco le montrent à suffisance. L’école a souffert de l’apartheid, déclare Erica, responsable de la formation à distance dans ce pays qui subit encore les conséquences de cette horrible pratique ségrégationniste. À cette époque, aucune université n’avait vu le jour et seule l’Eglise peinait à apporter l’instruction dans le pays.

Le pays, indépendant depuis 1989, peine à abriter 2 millions d’âmes et à leur donner l’éducation nécessaire au développement. L’aridité du sol concourt à cette poisse sociale qu’un peuple allègre essaie d’éradiquer. Par l’école et l’éducation. Car, en 1990, seuls 11% d’enseignants étaient qualifiés, la majorité étant sous ou non qualifiée. 35% des personnels éducatifs n’avaient jamais terminé leur cursus de base. C’est pourquoi, dès 1992, l’État a cherché à unifier le système éducatif, à former les enseignants et à reconstruire l’école.

Pour concrétiser cette ambition, cet État a mis en place, en 1994, une formation à distance de 4 ans pour que les enseignants qui l’adopteraient puissent avec la possibilité de spécialiser dans différents domaines en dehors du diplôme professionnel de base. Des centres de ressources, des écoles de formation et des institutions ont ainsi été disséminés à travers les 870 mille km2 du territoire. Ces 500 apprenants, annuellement inscrits à ce programme de formation à distance sous la guidance de quelque 200 tuteurs, obtenaient dans leurs différentes spécialités, une qualification après les exigences requises en fàd.

L’expérience namibienne, le BETD, Inset Education Teacher Diploma, séduit par la politique méthodologique choisie. En effet, en dehors de l’encadrement à distance et par regroupements, les apprenants devaient s’auto-former sur la base d’une plate-forme colloborative humaine constituée de l’ensemble des apprenants lors des face-à-face et les évaluations s’effectuent en fin de semestre. Pendant les pratiques qui se déroulent dans les classes où ils enseignent, les apprenants sont suivis à leur lieu de service par un guide avec lequel ils peuvent discuter.

Le système modulaire, conçu par le NIED, l’Institut National du Développement de l’Éducation y est pourtant en vigueur. Une évaluation positive, sous la responsabilité de cet Institut, donne accès au module suivant.

Aujourd’hui, cette politique semble avoir porté des fruits. La formation à distance est dispensée par trois institutions universitaires, à savoir, l’ UNAM, The University of Namibia, the Polytechnic of Namibia et la NAMCOL , Namibia College Of Open Learning, déjà présentée dans Thot.

À l’instar de tous les pays de l’Afrique, le problème des infrastructures et de l’expertise nationale se pose, la fracture numérique y est plus grande. On lira utilement le rapport (pdf) - Améliorer l’éducation au Nord de la Namibie : Utiliser la « TI » pour le développement et le soutien professionnels - qui brosse la situation de l’utilisation des TICE. Consulter aussi cette publication.

La Namibie ambitionne de numériser les cours et de créer un site pour le programme de l’éducation tout au long de la vie.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné