Articles

Publié le 29 février 2004 Mis à jour le 12 décembre 2008

Universités françaises : apprendre en ligne et à distance, la solution du futur

Pendant que l’Afrique se démène pour trouver des solutions à la massification de l’école, pendant qu’elle s’engage timidement à adopter la formation à distance qui pourrait être la solution idéale pour résoudre les problèmes de déscolarisation et d’analphabétisme criard, les autres peuples de la terre avancent à grands pas vers la modernisation des systèmes éducatifs plus performants et plus proches des apprenants.

La revue électronique quotidienne JDNet, le journal du net, sous la plume de Philippine Arnal, consacre un intéressant dossier sur le rôle de la formation en ligne dans les universités françaises. Dès les premières lignes, on peut s’étonner qu’en France, « La formation à distance employant les Tic, l’e-learning, est aujourd’hui plus utilisée dans les entreprises et les centres de formation professionnels que dans l’enseignement supérieur. Dans le domaine de l’éducation, se former derrière un ordinateur a été pendant longtemps considéré comme incompatible, voire contraire à la pédagogie ».

Après avoir montré que, de nos jours, l’Internet a intégré la vie des jeunes générations, et que cet outil ne pouvait être ignoré par le milieu éducatif, l’auteur conclut tout de même que l’e-learning a fait son entrée sur les campus. La question attendue est posée puisque l’auteure se demande : où en sont aujourd’hui les universités et les écoles du supérieur dans l’intégration de logiciels e-learning.

On sait que, en Europe, la France a longtemps été derrière « comme le bruit de l’avion » en matière de Tice. Une politique vigoureuse et réaliste, appuyée par les communautés municipales et d’autres organismes ont contribué à la vulgarisation des espaces numériques devenus opérationnels et que l’instauration des cartables électroniques a relancé la pratique des Tic en classe. Les ministère de l’éducation et de la jeunesse ont également largement favorisé l’utilisation des nouvelles technologies à partir d’une plate-forme gouvernementale patiemment élaborée qui a abouti à l’extension d’une formation à distance déjà bien implantée.

Malgré ces efforts, signale l’auteur de cet article, l’e-learning a encore du chemin à parcourir avant d’être totalement intégré dans les programmes pédagogiques et considéré comme une véritable valeur ajoutée pédagogique. " L’e-learning, pour les universités et écoles françaises, a pour intérêt principal de pallier les difficultés qu’implique une formation continue ou à distance"

Une présentation assez complète et objective des difficultés de ce mode d’enseignement est engagée dans ce dossier dont on lira l’entièreté dans e-learning


Mots-clés: Peuples Déscolarisation Distance Terre école Analphabétisme Problèmes Solutions Formation Solution Massification

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !