Articles

Politique et stratégies d’intégration des TIC dans l’enseignement en Afrique***

Par Martine Jaudeau , le 08 mai 2006 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Le défi pour les universités des Grands Lacs réside dans la nécessité d’arrêter une politique et des stratégies d’intégration des Technologies de l’Information et de la Communication dans leurs enseignements en vue d’améliorer la qualité de l’enseignement et de la recherche. Telle est une des conclusions de la Table Ronde qui s’est tenue à Butare du 31 janvier au 1er février 2006.

Cette Table Ronde regroupant les principales universités de la région a été organisée à l’Université Nationale du Rwanda (Butare) par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) dans le cadre du volet transfert virtuel de son programme Migration pour le Développement en Afrique (MIDA) Grands Lacs.

Le thème proposé par les coorganisateurs - l’OIM, le Centre des Technologies au service de l’Enseignement (CTE) de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et l’Université Nationale du Rwanda4 (UNR) portait sur « Les TIC en Education et le rôle des enseignants de la Diaspora ».

Plus spécifiquement, quatre axes directeurs ont ponctué les travaux : les usages et les pratiques des TICE dans l’enseignement supérieur et universitaire dans la région des Grands Lacs ; l’enseignement à distance comme outil de coopération Sud-Sud ou régionale ; l’enseignement à distance comme outil de coopération Nord-Sud et le rôle des Africains de l’extérieur.

Les objectifs de cette réunion étaient multiples : se concerter, partager les expériences développées dans les différents pays, écouter les responsables académiques des universités des Grands Lacs, identifier les besoins et les priorités en matière de formation ouverte et à distance

Au sommaire du document :

Les universités des Grands Lacs d’Afrique se concertent sur l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication dans l’Enseignement Universitaire :

  • Axes de la Table Ronde
  • Une réalité contrastée
  • Une coopération Sud-Sud renforcée
  • Des opportunités éventuelles
  • En guise de conclusion

Les universités des Grands Lacs ont donc tout intérêt à mettre en pratique les recommandations finales des participants à la Table Ronde et réaliser ainsi le plan d’action élaborée à Butare. Elles doivent intégrer les TICE en vue d’améliorer la qualité des enseignements dispensés, leur promotion, leur visibilité, leur impact dans un contexte universitaire mondial. Si non, le risque est grand qu’elles soient condamnées à rester à la traine des universités africaines et plus particulièrement celles anglophones comme c’est le cas aujourd’hui...

Les universités des Grands Lacs d’Afrique se concertent sur l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication dans l’Enseignement Universitaire (.pdf) par Libérat Ntibashirakandi, CTE (Centre des Technologies au service de l’Enseignement) - Université Libre de Bruxelles.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné