Articles

Télécoms sans Frontières, l’ONG humanitaire spécialisée en télécommunications d’urgence

Une ONG qui établit des infrastructures de télécommunications pour relier les zones de conflits au monde

Par Martine Jaudeau , le 05 mai 2003 | Dernière mise à jour de l'article le 24 février 2013

Télécoms sans Frontières a créé un nouveau concept d’aide humanitaire : "la téléphonie humanitaire" . L’ONG française a pour vocation d’intervenir n’importe où dans le monde, au coeur des conflits armés, au coeur des zones sinistrées, afin de permettre à la population de rompre son isolement.

TSF apporte également son aide en matière de télécommunications aux ONG présentes sur le terrain, ainsi qu’aux autorités locales . Sa logistique légère lui permet d’être opérationnelle en quarante huit heures sur tous les thêatres d’opérations. Elle utilise un réseau de quatre satellites géostationnaires dont la couverture "spotbeam" couvre la totalité du globe (98% des zones terrestres). Elle dispose d’un parc important de Mini-M (Capsat Phone TT-3060A) qui, en plus de la téléphonie numérique à 4800 bps, permettent la télécopie, la transmission de données et le courriel à 2400 bps. Le premier avantage de ces appareils est leur petite taille et leur légèreté (52 x 270 x 200 mm, 2,2 Kg). Chacune de leur batterie leur donne une autonomie de 2h30 de communication. Ordinateurs portables et visioconférence donnent aunsi aux organismes de secours les moyens de mieux adapter leur action aux besoins réels. Ils permettent une prise de décision rapide, en facilitant la communication et la coordination.

Pour relier les Irakiens au reste du monde, Télécoms sans Frontières est par exemple entrée en Irak pour installer des centres téléphoniques ou des cafés Internet alors que les lignes étaient coupées depuis les premiers bombardements.

La «téléphonie humanitaire" devient donc aussi importante que l’aide médicale ou alimentaire. Elle fournit des moyens de télécommunications aux équipes de terrain et permet aussi aux populations de rompre leur isolement en donnant des nouvelles à leurs familles.

Télécoms sans Frontières est membre du groupe de travail des Nations Unies sur les télécommunications d’urgence (WGET), partenaire de l’Office Humanitaire de la Communauté Européenne (ECHO) et membre du Conseil International des Agences Bénévoles (ICVA).

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur