Articles

Hourtin 2003 : 1ères leçons pour élargir la fracture numérique dans les écoles du Sud

Par Louis-Martin Essono , le 24 août 2003 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Les travaux ont commencé très tôt ce lundi à Hourtin où s’ouvre discrètement la 24ème UEC , l’université d’été de la communication. Une organisation encore plus cohérente que les années passées permet, sous ce chaud soleil hourtinien, de réunir des milliers d’exposants, d’intervenants, et de marchands pour lancer la plus grande manifestation de la fin de l’été dont le thème, cette année, porte sur les identités.

A la faveur d’un colloque organisé par Africanti sur les fractures numériques Nord/Sud, que Thot avait déjà présenté, une centaine de chercheurs africains et africanistes ont ouvert des réflexions sur les multiples possibilités de l’Afrique à concevoir la fracture numérique.

Parallèlement, l’observateur africain, comme les années antérieures, reste bouche-bée devant les évolutions technologiques réalisées depuis un an. Au plan de l’éducation et des technologies éducatives, ce fossé devient de plus en plus abyssal. Désespérant. Et traumatisant. Les stands éducatifs visités en cette seule matinée exposent les capacités de recherche dont dispose le Nord pour faciliter le travail des enseignants et des apprenants.

En visitant ces stands, j’ai été très agréablement frappé par Unilog dans sa partie éducative ; les évolutions et la vulgarisation des cartables électroniques et surtout les e-manuels dévoilent des atouts majeurs pour l’enseignement et l’apprentissage par les Tic. Il n’y a rien à faire pour un élève du Nord. Il a la réussite au bout du clic. Toutes les faciltés sont mises à sa disposition pour le conduire vers le succès total.

L’assistance numérique de chaque discipline comme l’histoire, les sciences de la vie et de la terre, la géographie, la chimie, la physique, à tous les niveaux sont offerts avec tant d’accompagnement visuels, auditifs et tactiles que ce serait un exploit pour ces apprenants de ne pas réussir.

Le prof., lui, reçoit des ressources majeures supplémentaires telles qu’il commettrait un péché capital de ne pas atteindre les objectifs pédagogiques opérationnels fixés en début de classe.

Même les dictionnaires sont devenus numériques et d’une consultation méliorativement opérationelle. Chaque article du Petit Robert, du Larousse ou de Harrap’s bénéficie d’hyperlien rendant, par les fonctions auxiliantes de la bureautique, la compréhension des concepts d’une aisance redoutable. Il s’agira de renforcer l’usage pédagogique de ces outils pédagogiques basiques.

Ahuri. En extase. Plein d’admiration aussi. J’ai revu ma salle de classe au lycée, au collège voire dans les amphis en Afrique. Sans une seule barre de craie. Sans lumière et sans téléphone. Mes élèves sans livre. Sans banc pour s’asseoir. Et qui doivent parler un français impeccable. Qui doivent également rivaliser avec ceux du Nord dans les mêmes conditions, quand ils passent des concours.

Avec le Net presque gratuit, des espaces numériques au bout de chaque carrefour, leurs simmilaires du Nord ont probablement la vie scolaire facile. Le tutorat et l’interactivité pouvant se poursuivre même à la maison.

Au Sud, c’est différent. Du retour des classes, à pieds, sur une distance moyenne de 10 km, ils doivent d’abord puiser de l’eau, préparer ensuite le repas, fendre le bois, attendre la lune pour reviser les leçons, et être enfin interrogés le lendemain sur la leçon de la veille.

Et dire que leurs dirigeants viennent souvent en Europe, participer ou assister à ces manifestations comme Hourtin. Ils rentrent, font de beaux discours, et laissent les élèves et les profs sombrer dans leurs misères pédagogiques. Et demandent à cor et à cri la réduction de la fracture numérique. Le SMSI, où ils seront tous, vous en donnera la preuve, à Genève2003 ou à Tunis 2005 . Vous verrez.

En attendant, il s’élargit dangeureusement, le fossé numérique. Entre le Nord et le Sud, entre le nord du sud, et le sud du sud.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné