Articles

Logiciel libre et sécurité

Par Thot , le 28 septembre 2003 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Les spécialistes en sécurité ont émis des avertissements à propos de deux faiblesses dans le logiciel libre, doutant ainsi des dires de certains qui prétendent que les outils libres sont de façon significative plus sûrs que leurs équivalents propriétaires.

Une des failles concerne Sendmail et est décrite comme «une vulnérabilité extrêmement grave» par Dan Ingevaldson de Internet Security Systems, établi à Atlanta. Les chercheurs n’ont pas déterminé si la seconde faille, laquelle se trouve dans OpenSSH, est véritablement exploitable ou ne présente qu’un défaut sur le plan théorique. Si cette faille est exploitable, elle présenterait aussi une grave vulnérabilité selon Jason Rafail du centre de coordination CERT de l’Université Carnegie Mellon.

Ingevaldson a précisé qu’il est difficile de comparer la sécurité relative du logiciel libre et du logiciel propriétaire. Toutefois, il a constaté que «dans n’importe quelle année, on a relevé autant de défectuosités dans la communauté du logiciel libre qu’auprès de Microsoft».

Pour l’article complet

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné