Articles

Comment définir la e-formation ? Apprendre n’est pas enseigner.

Par Martine Jaudeau , le 27 novembre 2001 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Est-ce qu’un diaporama en PowerPoint accompagné d’un commentaire sonore constitue un cours en ligne ?

Bob Gamble apporte un élément de réponse crucial : apprendre et enseigner sont deux choses différentes.

Tant que les professionnels de la formation en ligne voient la e-formation strictement du point de vue du e-enseignement, nous n’y arriverons jamais, affirme-t-il.

Est-ce que vous considérez le concept et la tâche d’attraper une balle de baseball en débattant sur la manière de la lancer ? Bien sûr que non. Alors pourquoi mettons-nous l’accent sur la diffusion quand nous considérons la e-formation ?

Gamble, concepteur pédagogique à la First Union National Bank de Charlotte, N.C., aux États-Unis, invite les professionnels à considérer la e-formation du point de vue de l’apprenant. "Quand vous procédez de cette manière, la meilleure méthode de diffusion d’apprentissage devient évidente."

CE DONT L’ETUDIANT A BESOIN

Voici les conseils de Gamble pour mettre l’accent sur l’apprenant :

  • Pensez en termes de besoins des étudiants et non en termes de comment vous allez délivrer le cours
  • Mettez d’abord l’accent sur la performance que vous désirez créer ou améliorer
  • Ensuite, portez une attention égale sur ceux qui ont besoin d’améliorer leur performance
  • Que savent les apprenants maintenant ? Que doivent-ils apprendre à faire ? Que doivent-ils faire afin d’y parvenir ?
  • Envisagez votre étudiant apprenant ce dont il a besoin pour accomplir sa tâche -- au lieu d’envisager la méthode et le moyen de délivrer le cours.

Par exemple, ne commencez pas par enseigner au groupe comment un logiciel fonctionne. C’est partir de votre propre perspective. Au lieu de cela, commencez par enseigner aux apprenants comment accomplir une tâche en utilisant le logiciel en tant qu’outil.

Ainsi, vous partez de LEUR perspective.

DES PUBLICS DIVERS

Brian Miller, lui, cite la définition de la e-formation de la Boston E-Learning Association dont il est membre : "toute application technologique servant à améliorer le processus d’apprentissage".

La e-formation, cependant, n’est pas un substitut de l’instruction menée par le formateur. Au lieu de cela, sa plus grande valeur est d’améliorer la capacité des éducateurs à atteindre divers publics et à répondre à de multiples styles d’apprentissage.

Miller est directeur de BookLearn , une ressource en ligne pour cyberétudiants et cyberformateurs basée à Randolph, Mass., États-Unis.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné