Articles

Comment améliorer le transfert des acquis de la formation ?

Par Christine Vaufrey B , le 16 juin 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 02 juin 2016

La formation professionnelle continue vise à fournir des outils aux travailleurs pour qu'ils améliorent en permanence leurs pratiques professionnelles, les adaptent aux changements d'environnement, de méthodes, d'outils et de problématiques.

Mais le transfert des acquis de la formation se mesure difficilement. Certes, il est aisé de mesurer, en fin de formation ou quelques semaines plus tard, ce que les stagiaires ont retenu de ce qui leur a été transmis. Mais comment ces nouveaux savoirs se transforment-ils en compétences, dans des situations variées ?

Selon l'ANFH (Association Nationale pour la Formation permanente du personnel Hospitalier) de la région Picardie (France), l'évaluation du niveau de transfert des acquis de formation doit être préparée dès la phase de conception de la formation, et se poursuivre pendant et après la formation. En d'autres termes, si l'on ne parvient pas toujours à déterminer le niveau de transfert des acquis après une formation, c'est que l'on ne dispose pas des outils nécessaires, et que l'on n'a pas anticipé sur cette préoccupation.

L'ANFH a donc mis au pont une méthode d'intégration de cette préoccupation dans l'élaboration d'une formation. Cette méthode est mise à disposition  sur un site dédié intitulé "Transfert des Acquis de Formation". Ce site s'adresse avant tout aux acteurs de la formation en milieu hospitalier, mais tous les respnsables formations, tous secteurs confondus, y trouveront de précieux éléments.

Chaque groupe d'acteur doit anticiper sur le transfert des acquis, aux trois temps de la formation

La démarche est détaillée sur les trois temps de la formation : avant, pendant, après. Elle concerne différentes catégories d'acteurs de la formation :

  • Le personnel administratif de l'établissement : cellule formation, direction, encadrement.
  • L'agent, qui va suivre la formation.
  • Le formateur, qui dispense la formation.

A chaque temps, chaque groupe d'acteur se voit soumis à quelques questions clés, auxquelles différentes ressources donnent des éléments de réponses.

Exemple : Avant la formation, questions clés pour la cellule formation de l'établissement :

  • Question 1 : Quel est l'engagement du stagiaire et de l'établissement en vue d'un départ en formation ?
    • Réponse (condition recherchée) : Formaliser l'engagement sur la mise en oeuvre des objectifs de formation au retour de formation entre le stagiaire, le cadre et l'institution.
    • Documents consultables : Fiche de synthèse présentant l'intérêt de formaliser l'engagement; modèle d'engagement tripartite.

Autre exemple : Avant la formation, questions clés pour le formateur :

  • Question 2 : Que mettre en oeuvre pour répondre aux besoins spécifiques du stagiaire en fonction de sa pratique ?
    • Réponse (condition recherchée) : Ajuster la formation au contexte professionnel.
    • Documents consultables : Fiche de synthèse sur l'ajustement de la formation au contexte professionnel; fiche "Les 10 principes du formateur pour aider à l'application des acquis de la formation".

On constate donc qu'il ne s'agit pas de réponses toutes faites aux questions, mais d'indications sur les conditions à remplir pour faciliter le transfert des acquis de formation. Les fiches de synthèse sont claires, courtes, et peuvent être adaptées à chaque contexte spécifique. Des vidéos fournissent un retour ou des précisions sur les différents points, de la part des formateurs et des stagiaires.

La formation différée à distance, pour mesurer le niveau de transfert des acquis

La méthode s'applique principalement à la mise en place de formation en présence. Il suffira de peu d'ajustements pour la rendre pertinente pour la mise en place de formation à distance. Cette dernière modalité n'est d'ailleurs pas totalement absente du propos des auteurs du site : manifestement, ils promeuvent un modèle de formation légèrement hybride, comprenant des journées en présence et une dernière journée à distance différée (éloignée du temps principal de la formation). C'est, en effet, cette dernière journée différée qui permet d'évaluer le niveau de transfert des acquis de formation, puisqu'elle effectue un bilan sur le niveau d'atteinte des objectifs de réutilisation que chaque stagiaire s'est fixé. 

Touis les supports proposés aux différentes étapes sont accessibles sur une page dédiée. Un glossaire des termes de la formation et quelques articles portant sur la notion de transfert complètent le site.

Voici donc un excellent site méthodologique, qui permettra aux formateurs et aux responsables de formation de mieux anticiper sur leurs attentes en matière de formation des personnels hospitaliers (et bien au-delà). Et, aux personnes qui s'apprêtent à suivre une formation, de se préparer mentalement à la démarche de réinvestissement et de partage des apports de formation.

Transfert des Acquis de Formation, ANFH

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné