Articles

Franc succès d’une session de formation à l’utilisation du dispositif VIFAX

Par Thot , le 20 septembre 1998 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Du 12 au 16 septembre, vingt professeurs égyptiens (les trois lycées El Horreya au Caire: de Bab el Louk, de Zamalek et de Maadi; l’Université d’Alexandrie avec sa Faculté de Lettres et la Faculté de pédagogie de Dahmanour, le Centre d’études de la langue française de Mansourah) et deux libanais (Centre national de recherche et de développement pédagogique de Beyrouth) ont pu bénéficier d’une importante session d’échanges et de formation portant sur l’utilisation du dispositif VIFAX pour l’appui à l’enseignement du français langue étrangère.

Le système multimédia VIFAX utilise des enregistrements vidéo quotidiens de journaux télévisés francophones (français, belges, suisses, québécois). Des exercices de compréhension orale de deux séquences choisies du journal télévisé sont élaborés par une équipe de concepteurs à l’Université de Bordeaux-2 Victor Segalen et envoyés aux utilisateurs dans de nombreux pays francophones: Bulgarie, Roumanie, Moldova, Macédoine, Vietnam...

Cette session, organisée par l’Agence de la Francophonie, en partenariat avec le Service culturel et de coopération de l’Ambassade de France, a été tenue au Caire et était animée par Madame Boyka Palikarska, Inspecteure générale de français au Ministère de l’Education de Bulgarie et Monsieur Georgi Jetchev professeur à l’Université de Sofia en Bulgarie.

Le programme de la semaine comprenait :

  • La présentation du dispositif VIFAX;
  • La didactisation de documents vidéo authentiques : principes méthodologiques;
  • L’encadrement technique VIFAX;
  • L’élaboration de fiches pédagogiques VIFAX;
  • Le VIFAX sur objectifs spécifiques dans l’enseignement bilingue;
  • La conception d’un projet VIFAX à l’intention des apprenants/enseignants (intégration au cursus, déploiement national des activités, création d’une équipe pédagogique nationale, etc.).

Au délà de la sensibilisation, cette session avait pour but de favoriser la mise sur pieds de projets VIFAX et la création d’équipes pédagogiques nationales en Egypte et au Liban, afin que les établissements partenaires puissent prendre en charge le programme dans leur pays respectif et contribuer à son déploiement dans des conditions optimales.

Cette session de formation est la dixième menée par la Direction de la Formation à Distance de l’Agence de la Francophonie après celles de Bordeaux, de Bulgarie, du Liban, de Roumanie, de Moldova et de Macédoine.

Pour plus de détails, vous pouvez visiter le site de VIFAX à l’Université de Bordeaux II ou écrire à M. Denis Lopez à la Direction de la formation à distance de l’Agence de la Francophonie.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné