Articles

Publié le 11 décembre 2000 Mis à jour le 22 octobre 2020

80 millions de barils de pétrole par jour! De plus en plus dépendants, collectivement

«La part du pétrole dans la consommation totale énergétique passera de 60% actuellement à 70% en 2010. La consommation, qui était de 67,7 millions de barils par jour (mbj) en 1993 est passée à 73,8 mbj en 1997, et devrait croître chaque année de 1,5 mbj pour atteindre entre 93 à 97 millions de barils par jour en 2010.»

Pétrole : L’avenir prometteur de L’Afrique

Cela ne nous fait pas un pli, puisque les réserves connues sont de 30 ans et on estime qu’il y en a pour 150 ans qui ne sont pas encore découvertes. Depuis 50 ans, malgré notre consommation en augmentation soutenue, nos réserves ne font que s’accroître... et se maintiennent toujours à 30 ans de consommation...

L’univers du pétrole
  • L’essor du pétrole
  • Découvrir et exploiter
  • Transporter le pétrole
  • Les consommateurs
  • L’avenir du pétrole
  • Lexique

Mais voilà : le hic, c’est que la façon de compter n’obéit ni à l’arithmétique, ni à la logique et encore moins à la science ou la comptabilité. Non, la façon de compter répond essentiellement aux impératifs politiques et financiers.

En voici la plus belle illustration : lorsque les gisements sont privés, les réserves sont faibles et difficiles à exploiter. On minimise ses impôts et l’attention, on peut passer beaucoup de frais et empocher un maximum de dividendes pour sa bonne gestion. Quand l’entreprise est nationalisée, les réserves augmentent subitement du double ou du triple, question de bien démontrer sa stabilité et sa fiabilité aux bailleurs de fonds internationaux.

Ajoutons que même si plusieurs pays exportateurs ne font plus de recherches, de découvertes ou de développement, leurs réserves augmentent malgré les prélèvements!

Mieux encore, le taux moyen économique d’extraction de ces réserves se situe à un peu moins de 40%. L’eau de mer, la dispersion, les qualités physiques du produit, la profondeur ou autres éléments rendent la plus grande part des réserves de pétrole difficilement exploitables. Avec tout l’arsenal technologique futur, on ne dépassera vraisemblablement jamais les 60%...

« Vers un Déclin de la Production Pétrolière» Jean Laherrère, de l’Institut supérieur industriel de Bruxelles

Technologie et réservesPétrole et Techniques (Association Francaise des Professionnels du pétrole)

Alors, savez-vous où sont les plus grands gisements futurs de pétrole? Dans notre façon de consommer.

On a du chemin à faire, et il faudra le faire de moins en moins en voiture.


Mots-clés: Consommation Pétrole Part Barils

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !