Articles

EduKpolis : un concept ’high tech’ de mise en réseau de la connaissance -

Par Denys Lamontagne , le 18 décembre 2000 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Entretien avec Patrick Chéreau, directeur d’EduKpolis réalisée par FTPress pour CyberÉcoles.

« EduKpolis est une association loi 1901 qui a son siège à Sophia Antipolis, dans la région de Nice, et qui compte de nombreux partenaires : La Poste, France Télécom, la CAMIF et Gemplus ainsi que onze autres sociétés (voir http://193.252.60.6/projet/membres.htm). Sa vocation est de développer l’esprit d’initiative de la communauté scolaire, professeurs et élèves, en exploitant toutes les ressources de l’écriture multimédia. À cette fin, elle propose à des écoles et à des collèges de créer une véritable cité virtuelle.

Cette cité virtuelle repose sur trois éléments : un lieu, une cité, une citoyenneté. Le lieu est soit réel soit virtuel : il peut être un espace numérisé (comme ceux mis en place par La Poste) ou un établissement scolaire. La cité en trois dimensions inclut une base de données (que les élèves vont alimenter eux-mêmes) et une apparence (conçue par les élèves, réalisée par Cryo, société productrice de jeux interactifs comme Versailles et Atlantis). Enfin, la citoyenneté comprend un droit de vote exercé au moyen d’une carte à puce (fournie par Gemplus) ainsi qu’une adresse électronique créée par La Poste ».

« L’objectif est de développer une véritable citoyenneté par le biais de l’écriture multimédia, prise dans sa dimension politique, mais aussi dans sa dimension économique. L’individu adopte en effet trop souvent une attitude de consommateur par rapport au multimédia.

En plaçant l’enfant en situation de producteur de contenu intellectuel et graphique, on souhaite lui faire prendre conscience de la valeur de la production immatérielle et de la propriété intellectuelle, qui constituent les principales caractéristiques essentielles de l’économie du XXIème siècle. Nous contribuons ainsi à les sensibiliser aux dommages que peut causer le piratage de logiciels ».

ÉduKpolis est hautement technologique et aura à prouver son accessibilité. La cité 3D, toute géniale qu’elle soit, est peut-être encore au delà de la portée de la majorité, particulièrement si la ligne est tarifée à la minute.

Le concept de monnaie d’échange est intéressant mais le fait qu’une carte à puce soit nécessaire pour participer alourdit et limite radicalement sa diffusion.

La visite de la partie en 3D nécessite le module d’extension (plug-in) Scol [email protected] -- téléchargeable gratuitement à partir du site -- et de la patience...

ÉduKpolis

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné