Dossiers de la semaine

Apprendre, tous.

L'effort que nous investissons dans Internet rend accessible plus de connaissances, d'outils et de ressources pour apprendre qu'on aurait pu en rêver il n'y a pas 30 ans.

Cette abondance nous amène à réviser nos façons d'enseigner et à s'attarder un peu plus attentivement à celles que nous utilisons pour apprendre. Apprendre à la même vitesse, les mêmes choses pour les mêmes usages et pour les mêmes raisons est un mythe sur le point d'être enterré. L'apprentissage est lié à un contexte et c'est par ce contexte que l'individu détermine le sens de l'apprentissage pour lui.

Je revoyais une entrevue de Isaac Asimov donnée en 1988 où il disait :

«Mais donnez-leur une chance [...] de suivre leurs propres intérêts depuis le début...»

en parlant des élèves. J'écoute aussi Sugatra Mitra, toujours aussi inspirant, qui leur donne effectivement une chance et vérifie la prédiction d'Asimov avec encore plus de richesse.

Nous regardons nos gouvernements se débattre avec des déficits, imposer des coupures en éducation et du même coup ignorer le potentiel même des élèves à s'occuper de leurs propres apprentissages. Apprendre est inné; jouer, discuter, s'intéresser, chercher une définition, tracer des tableaux, monter des modèles, écrire, photographier, dessiner, filmer... l'étendue des possibilités n'est limitée par rien d'autre que notre acceptation de limites.

Et c'est justement à des moyens de franchir ces limites que nous vous invitons dans cette édition.  Vous y trouverez de quoi équiper les apprenants avec des méthodes, des exemples, des stratégies, des scénarios, des contextes, etc.

Vous y lirez aussi que la méditation apporte des gains, tout comme la musique et les journaux, mais pas Facebook aux 10 minutes; que l'on peut mieux apprendre - dans un mooc qui encourage les interactions, - avec des jeux en médecine et - que l'on peut aussi aider à la maturation des jeux des enfants et obtenir des bénéfices importants pour toute leur vie. 

On peut encore aider les étudiants à devenir stratégiques et à appliquer des techniques simples comme l'apprentissage par définitions, encourager la créativité, le questionnement, l'éclectisme et bien d'autres idées.

Bonnes découvertes
Denys Lamontagne, Directeur de Thot Cursus
[email protected]

Illustration :   Lasse Kristensen  - Shutterstock

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Apprendre, tous. - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Apprendre, tous.

L'effort que nous investissons dans Internet rend accessible plus de connaissances, d'outils et de ressources pour apprendre qu'on aurait pu en rêver il n'y a pas 30 ans.

Cette abondance nous amène à réviser nos façons d'enseigner et à s'attarder un peu plus attentivement à celles que nous utilisons pour apprendre. Apprendre à la même vitesse, les mêmes choses pour les mêmes usages et pour les mêmes raisons est un mythe sur le point d'être enterré. L'apprentissage est lié à un contexte et c'est par ce contexte que l'individu détermine le sens de l'apprentissage pour lui.

Je revoyais une entrevue de Isaac Asimov donnée en 1988 où il disait :

«Mais donnez-leur une chance [...] de suivre leurs propres intérêts depuis le début...»

en parlant des élèves. J'écoute aussi Sugatra Mitra, toujours aussi inspirant, qui leur donne effectivement une chance et vérifie la prédiction d'Asimov avec encore plus de richesse.

Nous regardons nos gouvernements se débattre avec des déficits, imposer des coupures en éducation et du même coup ignorer le potentiel même des élèves à s'occuper de leurs propres apprentissages. Apprendre est inné; jouer, discuter, s'intéresser, chercher une définition, tracer des tableaux, monter des modèles, écrire, photographier, dessiner, filmer... l'étendue des possibilités n'est limitée par rien d'autre que notre acceptation de limites.

Et c'est justement à des moyens de franchir ces limites que nous vous invitons dans cette édition.  Vous y trouverez de quoi équiper les apprenants avec des méthodes, des exemples, des stratégies, des scénarios, des contextes, etc.

Vous y lirez aussi que la méditation apporte des gains, tout comme la musique et les journaux, mais pas Facebook aux 10 minutes; que l'on peut mieux apprendre - dans un mooc qui encourage les interactions, - avec des jeux en médecine et - que l'on peut aussi aider à la maturation des jeux des enfants et obtenir des bénéfices importants pour toute leur vie. 

On peut encore aider les étudiants à devenir stratégiques et à appliquer des techniques simples comme l'apprentissage par définitions, encourager la créativité, le questionnement, l'éclectisme et bien d'autres idées.

Bonnes découvertes
Denys Lamontagne, Directeur de Thot Cursus
[email protected]

Illustration :   Lasse Kristensen  - Shutterstock

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !