Dossiers de la semaine

Lieux communs

Les lieux comme les biens, ne sont pas "communs" par nature, mais par leur mode de gestion et d'appréhension. Un lieu devient cliché (avant même de figurer dessus !) parce que la majorité de ses utiisateurs s'y comportent de la même façon. Un bien devient commun quand une communauté décide d'en partager les charges et bénéfices de gestion selon les modalités qu'elle aura elle-même déterminées. 

Les idées que l'on qualifie de lieux communs aujourd'hui furent-elles un jour originales ? Ou sont-elles le produit de la sédimentation de minces couches de banalité et d'une absence singulière de mémoire ? Quoi qu'il en soit, des opinions communément admises pendant des années changent un jour de catégorie; de "communes", elles deviennent démodées, voire réactionnaires.

Il arrive aussi que le banal et le commun d'hier intègrent le chic d'aujourd'hui. Les meubles en plastique orange des années 70 ont connu ce beau parcours. Les images d'Epinal aussi, tout comme les photos à l'esthétique 60's, qui se caractérisent par des couleurs passées et une netteté plus qu'approximative. En quelques clics, on transforme d'ailleurs une image banale en image remarquable... et inversement. Et ce qui vaut pour l'image vaut aussi pour les produits de formation.

Illustration : gst, Shutterstock.com

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Lieux communs - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Lieux communs

Les lieux comme les biens, ne sont pas "communs" par nature, mais par leur mode de gestion et d'appréhension. Un lieu devient cliché (avant même de figurer dessus !) parce que la majorité de ses utiisateurs s'y comportent de la même façon. Un bien devient commun quand une communauté décide d'en partager les charges et bénéfices de gestion selon les modalités qu'elle aura elle-même déterminées. 

Les idées que l'on qualifie de lieux communs aujourd'hui furent-elles un jour originales ? Ou sont-elles le produit de la sédimentation de minces couches de banalité et d'une absence singulière de mémoire ? Quoi qu'il en soit, des opinions communément admises pendant des années changent un jour de catégorie; de "communes", elles deviennent démodées, voire réactionnaires.

Il arrive aussi que le banal et le commun d'hier intègrent le chic d'aujourd'hui. Les meubles en plastique orange des années 70 ont connu ce beau parcours. Les images d'Epinal aussi, tout comme les photos à l'esthétique 60's, qui se caractérisent par des couleurs passées et une netteté plus qu'approximative. En quelques clics, on transforme d'ailleurs une image banale en image remarquable... et inversement. Et ce qui vaut pour l'image vaut aussi pour les produits de formation.

Illustration : gst, Shutterstock.com

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !