Dossiers de la semaine

Médiation scientifique et culturelle

Quel que soit son établissement de rattachement et le domaine dans lequel s'exerce sa mission, le médiateur vise à établir la relation entre l'individu, l'institution et l'objet.

La médiation jouit d'une énorme popularité. Tous les établissements patrimoniaux recevant du public disposent désormais de leurs médiateurs ou animateurs. Les établissements scientifiques se lancent dans de vastes entreprises de ce que l'on appelait autrefois "vulgarisation". A côté des établissements spécialisés dans le domaine (centres culturels, centres d'interprétation) les écoles, les médias, les bibliothèques... sont également investis d'une mission de médiation. 

Les outils de médiation se sont largement diversifiés au fil du temps. Les outils et ressources numériques sont omniprésents dans les musées, sur les sites historiques. Et ces derniers sont désormais accessibles, via leurs sites web et les applications mobiles, depuis n'importe quel point connecté du globe. 

On notera pourtant que la médiation s'exerce toujours dans le même sens : des tenants de la culture savante vers les représentants de la culture populaire. On peut même avancer qu'une culture populaire devient savante à partir du moment où un médiateur se charge de l'expliquer à ceux qui ne la partagent pas. 

Rêvons d'un monde dans lequel tout groupe se sentirait légitime et disposerait des moyens nécessaires pour "médiatiser" sa culture, ses objets de fierté et son patrimoine.  

Comment imaginer une véritable culture commune sans cette pollinisation croisée ?

photo : the_exploratorium via photopin cc

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Médiation scientifique et culturelle - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Médiation scientifique et culturelle

Quel que soit son établissement de rattachement et le domaine dans lequel s'exerce sa mission, le médiateur vise à établir la relation entre l'individu, l'institution et l'objet.

La médiation jouit d'une énorme popularité. Tous les établissements patrimoniaux recevant du public disposent désormais de leurs médiateurs ou animateurs. Les établissements scientifiques se lancent dans de vastes entreprises de ce que l'on appelait autrefois "vulgarisation". A côté des établissements spécialisés dans le domaine (centres culturels, centres d'interprétation) les écoles, les médias, les bibliothèques... sont également investis d'une mission de médiation. 

Les outils de médiation se sont largement diversifiés au fil du temps. Les outils et ressources numériques sont omniprésents dans les musées, sur les sites historiques. Et ces derniers sont désormais accessibles, via leurs sites web et les applications mobiles, depuis n'importe quel point connecté du globe. 

On notera pourtant que la médiation s'exerce toujours dans le même sens : des tenants de la culture savante vers les représentants de la culture populaire. On peut même avancer qu'une culture populaire devient savante à partir du moment où un médiateur se charge de l'expliquer à ceux qui ne la partagent pas. 

Rêvons d'un monde dans lequel tout groupe se sentirait légitime et disposerait des moyens nécessaires pour "médiatiser" sa culture, ses objets de fierté et son patrimoine.  

Comment imaginer une véritable culture commune sans cette pollinisation croisée ?

photo : the_exploratorium via photopin cc

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !