Dossiers de la semaine

En bonne santé à l’école

Parmi les conditions de base pour un apprentissage soutenu dans le temps, demeurer en bonne santé figure en priorité.

Si apprendre le ventre creux ou en étant carencé, épuisé ou blessé tient de l'épreuve, ce n'est guère plus facile en étant angoissé, infesté de poux ou avec un mal de dos persistant.

Dans certains pays, les autorités préfèrent mettre la priorité sur la lutte contre les maladies infantiles ou la malaria avant même de penser à former les professeurs. Mais une fois que les enfants sont parvenus sur les bancs d'école, le défi demeure de les y faire progresser sans qu'ils y soient malades. Vaccins et formations en hygiène figurent parmi les interventions classiques, mais au delà, ce sont les mentalités qui sont à l'œuvre. Heureusement, Internet propose maintenant beaucoup de ressources de qualité en prévention, rendant possible d'influencer des populations entières.

Je ne connais pas beaucoup d'enseignants heureux de voir un étudiant malade ou absent. Parfois la manifestation d'une maladie cache une situation beaucoup plus complexe, souvent sociale ou même environnementale. Jusqu'où s'étend la responsabilité de l'école ou d'un professeur ? La réponse devient vite politique, une affaire de santé publique et aussi de justice sociale.

L'école est parfois dénoncée comme un instrument d'uniformisation, elle l'est en partie, mais elle est aussi un des plus puissants vecteurs de santé publique et communautaire. Elle peut toujours s'améliorer, par exemple il n'est bon pour personne de rester assis six heures par jour, encore moins pour un enfant. Des examens stressants à répétition ne sont pas non plus une pratique favorisant le bien-être, mais l'école change et changera encore. Les chercheurs acquièrent de plus en plus de données sur les rapports entre santé et apprentissage : certaines de leurs conclusions nous amènent à modifier nos pratiques.

Bonnes découvertes

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

Illustration : Ramon Antinolo - ShutterStock

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

En bonne santé à l’école - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

En bonne santé à l’école

Parmi les conditions de base pour un apprentissage soutenu dans le temps, demeurer en bonne santé figure en priorité.

Si apprendre le ventre creux ou en étant carencé, épuisé ou blessé tient de l'épreuve, ce n'est guère plus facile en étant angoissé, infesté de poux ou avec un mal de dos persistant.

Dans certains pays, les autorités préfèrent mettre la priorité sur la lutte contre les maladies infantiles ou la malaria avant même de penser à former les professeurs. Mais une fois que les enfants sont parvenus sur les bancs d'école, le défi demeure de les y faire progresser sans qu'ils y soient malades. Vaccins et formations en hygiène figurent parmi les interventions classiques, mais au delà, ce sont les mentalités qui sont à l'œuvre. Heureusement, Internet propose maintenant beaucoup de ressources de qualité en prévention, rendant possible d'influencer des populations entières.

Je ne connais pas beaucoup d'enseignants heureux de voir un étudiant malade ou absent. Parfois la manifestation d'une maladie cache une situation beaucoup plus complexe, souvent sociale ou même environnementale. Jusqu'où s'étend la responsabilité de l'école ou d'un professeur ? La réponse devient vite politique, une affaire de santé publique et aussi de justice sociale.

L'école est parfois dénoncée comme un instrument d'uniformisation, elle l'est en partie, mais elle est aussi un des plus puissants vecteurs de santé publique et communautaire. Elle peut toujours s'améliorer, par exemple il n'est bon pour personne de rester assis six heures par jour, encore moins pour un enfant. Des examens stressants à répétition ne sont pas non plus une pratique favorisant le bien-être, mais l'école change et changera encore. Les chercheurs acquièrent de plus en plus de données sur les rapports entre santé et apprentissage : certaines de leurs conclusions nous amènent à modifier nos pratiques.

Bonnes découvertes

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

Illustration : Ramon Antinolo - ShutterStock

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !