Dossiers de la semaine

Si proche, si loin

En mètres, la distance se mesure assez bien, mais la distance sociale, culturelle, économique ou idéologique s'exprime plutôt par des termes comme «fossé», «seuil» ou «niveau».

Que dire de la distance technologique ou pédagogique ? Certains milieux éducatifs en sont au socio-constructivisme et à l'«adaptative learning» alors que d'autres ne vivent que par l'apprentissage par coeur. Parcourir la distance qui les sépare prendra des années.

Évidemment, dès que Internet se met de la partie, la distance perd ses caractéristiques matérielles; nous recevons des salutations du bout du monde et avons souvent plus d'affinités avec des personnes physiquement éloignées que nous en avons jamais eu avec certains de nos «proches». Sont «proches» ceux que nous apprécions. La distance semble mieux définie par la qualité et la fréquence de nos rapports.

En éducation, beaucoup plus souvent qu'avant, des étudiants disent se sentir proches de leurs enseignants. En ayant plus d'échanges, il semble logique que la distance paraisse s'amenuiser. Ce qui vaut aussi dans d'autres milieux : les musées se rapprochent de leurs visiteurs, les auteurs de leurs lecteurs, les entreprises de leurs consommateurs. Les expériences immersives nous rapprochent de ce qui nous apparaissait au départ quasi inaccessible et la facilité de communication ouvre les accès. 

Il ne reste qu'à nous rendre disponible.

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

Illustration : Ivankov - ShutterStock

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Si proche, si loin - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Si proche, si loin

En mètres, la distance se mesure assez bien, mais la distance sociale, culturelle, économique ou idéologique s'exprime plutôt par des termes comme «fossé», «seuil» ou «niveau».

Que dire de la distance technologique ou pédagogique ? Certains milieux éducatifs en sont au socio-constructivisme et à l'«adaptative learning» alors que d'autres ne vivent que par l'apprentissage par coeur. Parcourir la distance qui les sépare prendra des années.

Évidemment, dès que Internet se met de la partie, la distance perd ses caractéristiques matérielles; nous recevons des salutations du bout du monde et avons souvent plus d'affinités avec des personnes physiquement éloignées que nous en avons jamais eu avec certains de nos «proches». Sont «proches» ceux que nous apprécions. La distance semble mieux définie par la qualité et la fréquence de nos rapports.

En éducation, beaucoup plus souvent qu'avant, des étudiants disent se sentir proches de leurs enseignants. En ayant plus d'échanges, il semble logique que la distance paraisse s'amenuiser. Ce qui vaut aussi dans d'autres milieux : les musées se rapprochent de leurs visiteurs, les auteurs de leurs lecteurs, les entreprises de leurs consommateurs. Les expériences immersives nous rapprochent de ce qui nous apparaissait au départ quasi inaccessible et la facilité de communication ouvre les accès. 

Il ne reste qu'à nous rendre disponible.

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

Illustration : Ivankov - ShutterStock

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !