Dossiers de la semaine

La langue du pays voisin

Le nombre de migrants, volontaires ou non, augmente régulièrement de 2 % par année1, avec une tendance pour la migration volontaire, ce qui diversifie l'origine des migrants dans la plupart des pays.  Sauf pour l'année 2008-2009, le nombre de voyageurs transportés par avion a augmenté tout aussi régulièrement de plus de 5 % par année2.  À se visiter virtuellement, on finit par vouloir se voir en réalité.

En d'autres termes, on a plus de chances que jamais d'être exposés à des langues étrangères près de chez soi et aussi d'avoir à parler une autre langue loin de chez soi. Bien sur les langues coloniales structurées servent de pont, mais les langues locales fournissent la couleur et la musique. Quand on parle d'intégration, on apprend la langue locale, là où la vie sociale se passe; et quand on habite près des frontières, la langue locale est naturellement mélangée.

Si le flux des échanges internationaux augmente régulièrement, il arrive aussi des vagues d'immigration qui mettent sous tension les pays hôtes. L'Europe, particulièrement l'Allemagne, essaie actuellement d'avaler une grosse bouchée. Les profs d'allemand langue seconde sont en demande, au point de faire appel à des robots pour les appuyer.

On en vient naturellement à notre identité : nous sommes des humains, puis des groupes ethniques, avec une nationalité, une langue maternelle, une culture. Celle de la région voisine est différente, plus on s'éloigne plus on trouve de différences... on a beau mélanger tout ça, un enracinement nous définit. C'est la raison fondamentale de préserver les langues locales, mouvement qui prend de l'ampleur dans tous les pays. Loin d'être une menace aux langues dominantes, elles les enrichissent.

L'hospitalité est une qualité appréciée partout. Nous sommes tous les voisins de quelqu'un.

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

1- Migration humaine - Wikipédia
2- Air passenger market analysis (.pdf)- Novembre 2015 - IATA

Illustration : A_Lesik - ShutterStock

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

La langue du pays voisin - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

La langue du pays voisin

Le nombre de migrants, volontaires ou non, augmente régulièrement de 2 % par année1, avec une tendance pour la migration volontaire, ce qui diversifie l'origine des migrants dans la plupart des pays.  Sauf pour l'année 2008-2009, le nombre de voyageurs transportés par avion a augmenté tout aussi régulièrement de plus de 5 % par année2.  À se visiter virtuellement, on finit par vouloir se voir en réalité.

En d'autres termes, on a plus de chances que jamais d'être exposés à des langues étrangères près de chez soi et aussi d'avoir à parler une autre langue loin de chez soi. Bien sur les langues coloniales structurées servent de pont, mais les langues locales fournissent la couleur et la musique. Quand on parle d'intégration, on apprend la langue locale, là où la vie sociale se passe; et quand on habite près des frontières, la langue locale est naturellement mélangée.

Si le flux des échanges internationaux augmente régulièrement, il arrive aussi des vagues d'immigration qui mettent sous tension les pays hôtes. L'Europe, particulièrement l'Allemagne, essaie actuellement d'avaler une grosse bouchée. Les profs d'allemand langue seconde sont en demande, au point de faire appel à des robots pour les appuyer.

On en vient naturellement à notre identité : nous sommes des humains, puis des groupes ethniques, avec une nationalité, une langue maternelle, une culture. Celle de la région voisine est différente, plus on s'éloigne plus on trouve de différences... on a beau mélanger tout ça, un enracinement nous définit. C'est la raison fondamentale de préserver les langues locales, mouvement qui prend de l'ampleur dans tous les pays. Loin d'être une menace aux langues dominantes, elles les enrichissent.

L'hospitalité est une qualité appréciée partout. Nous sommes tous les voisins de quelqu'un.

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

1- Migration humaine - Wikipédia
2- Air passenger market analysis (.pdf)- Novembre 2015 - IATA

Illustration : A_Lesik - ShutterStock

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !