Dossiers de la semaine

Dynamiques statistiques

Nous faisons tous de la statistique sans le savoir. Nous traitons des données de manière analogique ou numérique, instantanée ou en continue, en série ou en parallèle et nous obtenons des résultats fiables et utiles : on a traversé la rue sans se faire écraser, attrapé le ballon, estimé la bonne proportion, apporté les bonnes réponses aux bons moments. La statistique ne se fait pas qu'avec des chiffres et des formules.

Au niveau social, les applications statistiques sont nombreuses. Par exemple, les probabilités que vous tombiez malade durant un spectacle sont quasi nulles, mais la probabilité qu'une personne tombe malade durant un spectacle attirant 50 000 personnes est presque de 100 %.  Alors on prévoit un service d'urgence.  On s'en sert aussi en gestion : si des statistiques indiquent une stabilité, vous n'agirez pas de la même façon que si elles indiquent une progression ou une chute rapide.  Pas besoin de grandes formules pour lire un graphique. 

En éducation, les données générées automatiquement par nos interactions permettent aussi bien d'individualiser l'enseignement que d'optimiser un cours ou une approche pédagogique. Ce qui était du domaine de l'utopie est devenu possible à grande échelle.

Mais quand on parle statistiques, la plupart des gens s'en détournent ou se méfient. Leur enseignement aride en a définitivement rebuté plusieurs; khi carré, médiane, écart-type, variance, régression, n'ont pas laissé que des bons souvenirs. Ensuite, d'expérience, chacun a pu constater que l'interprétation des résultats est souvent biaisée au service d'intérêts qui n'ont rien à voir avec les statistiques ou le bien commun. 

Pourtant les statistiques bien faites et bien comprises sont des instruments puissants et il serait bête de s'en priver du fait de quelques pratiques douteuses. Cette édition présente différents aspects des statistiques, autant dans leur interprétation que dans la collecte et le traitement des données.

Les probabilités que ce soit intéressant sont élevées.

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

Illustration : kentoh - ShutterStock

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Dynamiques statistiques - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Dynamiques statistiques

Nous faisons tous de la statistique sans le savoir. Nous traitons des données de manière analogique ou numérique, instantanée ou en continue, en série ou en parallèle et nous obtenons des résultats fiables et utiles : on a traversé la rue sans se faire écraser, attrapé le ballon, estimé la bonne proportion, apporté les bonnes réponses aux bons moments. La statistique ne se fait pas qu'avec des chiffres et des formules.

Au niveau social, les applications statistiques sont nombreuses. Par exemple, les probabilités que vous tombiez malade durant un spectacle sont quasi nulles, mais la probabilité qu'une personne tombe malade durant un spectacle attirant 50 000 personnes est presque de 100 %.  Alors on prévoit un service d'urgence.  On s'en sert aussi en gestion : si des statistiques indiquent une stabilité, vous n'agirez pas de la même façon que si elles indiquent une progression ou une chute rapide.  Pas besoin de grandes formules pour lire un graphique. 

En éducation, les données générées automatiquement par nos interactions permettent aussi bien d'individualiser l'enseignement que d'optimiser un cours ou une approche pédagogique. Ce qui était du domaine de l'utopie est devenu possible à grande échelle.

Mais quand on parle statistiques, la plupart des gens s'en détournent ou se méfient. Leur enseignement aride en a définitivement rebuté plusieurs; khi carré, médiane, écart-type, variance, régression, n'ont pas laissé que des bons souvenirs. Ensuite, d'expérience, chacun a pu constater que l'interprétation des résultats est souvent biaisée au service d'intérêts qui n'ont rien à voir avec les statistiques ou le bien commun. 

Pourtant les statistiques bien faites et bien comprises sont des instruments puissants et il serait bête de s'en priver du fait de quelques pratiques douteuses. Cette édition présente différents aspects des statistiques, autant dans leur interprétation que dans la collecte et le traitement des données.

Les probabilités que ce soit intéressant sont élevées.

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

Illustration : kentoh - ShutterStock

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !