Dossiers de la semaine

Communication comprise

Curieusement, mieux on se comprend, moins on a besoin de mots. La communication devient alors plus subtile, plus créative, plus directe. Au contraire, quand on sombre dans les argumentations logiques, on demeure avec l'impression d'avoir perdu quelque chose en chemin.

Que dire quand on en est rendu aux sarcasmes?  Plus bas dans la communication, on ment, on désinforme, on suscite la crainte avec pour résultat de rendre indécis et désorienté, à peu près l'inverse de ce que l'on vise en éducation. Certains médias et individus en ont fait leur spécialité dans Internet mais, heureusement, avec un minimum d'esprit critique et de méthode on peut s'en immuniser.

En enseignement, la communication se situe à la base de toute l'opération : il s'agit non seulement de communiquer des données, mais aussi un intérêt, une attitude, une affinité et récolter des rétroactions. Le message doit se rendre malgré de nombreux obstacles. Réceptivité, contexte, vocabulaire et bien d'autres éléments entrent en jeu. Chacun doit être au rendez-vous pour que la communication soit finalement comprise. Les professeurs en sont conscients, mais rares sont les formations des maîtres qui s'en préoccupent.

Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement - Et les mots pour le dire arrivent aisément.
Nicolas Boileau-Despréaux dans «L'Art poétique».

Cette maxime indique bien le rapport entre la compréhension et la communication; elle porte son message dans sa structure même. Cette édition aborde différents aspects de la communication, de celle qui fait que l'on se comprend mieux.

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Communication comprise - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Communication comprise

Curieusement, mieux on se comprend, moins on a besoin de mots. La communication devient alors plus subtile, plus créative, plus directe. Au contraire, quand on sombre dans les argumentations logiques, on demeure avec l'impression d'avoir perdu quelque chose en chemin.

Que dire quand on en est rendu aux sarcasmes?  Plus bas dans la communication, on ment, on désinforme, on suscite la crainte avec pour résultat de rendre indécis et désorienté, à peu près l'inverse de ce que l'on vise en éducation. Certains médias et individus en ont fait leur spécialité dans Internet mais, heureusement, avec un minimum d'esprit critique et de méthode on peut s'en immuniser.

En enseignement, la communication se situe à la base de toute l'opération : il s'agit non seulement de communiquer des données, mais aussi un intérêt, une attitude, une affinité et récolter des rétroactions. Le message doit se rendre malgré de nombreux obstacles. Réceptivité, contexte, vocabulaire et bien d'autres éléments entrent en jeu. Chacun doit être au rendez-vous pour que la communication soit finalement comprise. Les professeurs en sont conscients, mais rares sont les formations des maîtres qui s'en préoccupent.

Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement - Et les mots pour le dire arrivent aisément.
Nicolas Boileau-Despréaux dans «L'Art poétique».

Cette maxime indique bien le rapport entre la compréhension et la communication; elle porte son message dans sa structure même. Cette édition aborde différents aspects de la communication, de celle qui fait que l'on se comprend mieux.

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !