Dossiers de la semaine

Transition

Dans un monde en transformation rapide, notre capacité d'adaptation devient une «compétence transversale» nécessaire.  Soit on s'adapte plus ou moins facilement aux changements, soit on s'en exclut. 

Par exemple, nombre de personnes ne se servent que des fonctions de base de leurs appareils numériques, sans jamais adapter les réglages à leurs besoins ni profiter des possibilités car cela impliquerait de changer leurs habitudes. On ne propose plus de solution idéale mais un menu de possibilités parmi lesquelles chacun doit trouver celles qui lui conviendront le mieux. La solution générique ne convient qu'aux statistiques et nous n'en sommes pas.

En éducation, le confort de l'habitude pèse lourd et le poids des traditions devient presque tangible quand vient le temps de changer les pratiques pédagogiques. Mais heureusement cette inertie disparait pratiquement quand on permet aux gens de prendre le contrôle du changement et que l‘on augmente leurs connaissances et leurs compétences.

Le véritable professionnel n'est que rarement dépassé par le changement s'il possède de solides fondements théoriques et analyse sa pratique. Il influe sur son environnement autant que son environnement l'influence; il évolue avec et participe à cette évolution.

Pour les étudiants, les transitions obéissent aux mêmes règles : même si on perd plusieurs repères d'un coup, certains acquis demeurent, surtout ceux que l'on transporte avec soi-même. L'augmentation des compétences augmente bien sur l'estime de soi mais elle procure surtout des méthodes pour accueillir le nouveau et l'inconnu, avec la certitude qu'on saura en faire quelque chose de bien. Face au changement, la formation et la participation sont apparemment les meilleures réponses.

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Transition - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Transition

Dans un monde en transformation rapide, notre capacité d'adaptation devient une «compétence transversale» nécessaire.  Soit on s'adapte plus ou moins facilement aux changements, soit on s'en exclut. 

Par exemple, nombre de personnes ne se servent que des fonctions de base de leurs appareils numériques, sans jamais adapter les réglages à leurs besoins ni profiter des possibilités car cela impliquerait de changer leurs habitudes. On ne propose plus de solution idéale mais un menu de possibilités parmi lesquelles chacun doit trouver celles qui lui conviendront le mieux. La solution générique ne convient qu'aux statistiques et nous n'en sommes pas.

En éducation, le confort de l'habitude pèse lourd et le poids des traditions devient presque tangible quand vient le temps de changer les pratiques pédagogiques. Mais heureusement cette inertie disparait pratiquement quand on permet aux gens de prendre le contrôle du changement et que l‘on augmente leurs connaissances et leurs compétences.

Le véritable professionnel n'est que rarement dépassé par le changement s'il possède de solides fondements théoriques et analyse sa pratique. Il influe sur son environnement autant que son environnement l'influence; il évolue avec et participe à cette évolution.

Pour les étudiants, les transitions obéissent aux mêmes règles : même si on perd plusieurs repères d'un coup, certains acquis demeurent, surtout ceux que l'on transporte avec soi-même. L'augmentation des compétences augmente bien sur l'estime de soi mais elle procure surtout des méthodes pour accueillir le nouveau et l'inconnu, avec la certitude qu'on saura en faire quelque chose de bien. Face au changement, la formation et la participation sont apparemment les meilleures réponses.

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !