Dossiers de la semaine

Vendre de l’éducation

Populaire l'éducation ? Ça dépend auprès de qui et où. Il existe des écoles où les élèves ne sècheraient leurs cours pour rien au monde et des Moocs qui empêchent leurs étudiants de dormir tellement ils sont stimulants. 

Alors, pourquoi faut-il convaincre de profiter d'un service aussi utile et intéressant ? Dans la réalité. il faut «vendre» l'idée de l'éducation, même si elle est gratuite, surtout si elle est gratuite.  Une partie du problème est là : certains s'arrogent le droit de décider ce que nous devrions apprendre sans tenir compte des réalités et sans consulter.

À Thot Cursus, depuis 1996, nous faisons la promotion de cours et de l'éducation en général.  Combien de fois avons-nous expliqué à des institutions les conditions de cours qui allaient se vendre. Des cours qui ne mènent à aucune compétence ne se vendent pas à des gens qui ont le choix.  En ligne, ils ont le choix.  Bien sur les efforts de promotion et le soin apporté à la relation-client facilitent les inscriptions, mais si les cours sont bien livrés et mènent à un savoir faire, ces éléments mécaniques de marketing ont moins d'importance, ce ne sont pas ceux qui font pencher la balance.

Les écoles et les cours qui remportent du succès ne sont pas nécessairement celles et ceux qui ont les plus beaux locaux, les meilleures technologies ni même les meilleurs professeurs, ce sont celles et ceux où les gens apprennent ce dont ils ressentent intimement l'utilité ou l'importance.

Personnalisation, accompagnement, collaboration peuvent alors prendre tout leur sens.

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Vendre de l’éducation - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Vendre de l’éducation

Populaire l'éducation ? Ça dépend auprès de qui et où. Il existe des écoles où les élèves ne sècheraient leurs cours pour rien au monde et des Moocs qui empêchent leurs étudiants de dormir tellement ils sont stimulants. 

Alors, pourquoi faut-il convaincre de profiter d'un service aussi utile et intéressant ? Dans la réalité. il faut «vendre» l'idée de l'éducation, même si elle est gratuite, surtout si elle est gratuite.  Une partie du problème est là : certains s'arrogent le droit de décider ce que nous devrions apprendre sans tenir compte des réalités et sans consulter.

À Thot Cursus, depuis 1996, nous faisons la promotion de cours et de l'éducation en général.  Combien de fois avons-nous expliqué à des institutions les conditions de cours qui allaient se vendre. Des cours qui ne mènent à aucune compétence ne se vendent pas à des gens qui ont le choix.  En ligne, ils ont le choix.  Bien sur les efforts de promotion et le soin apporté à la relation-client facilitent les inscriptions, mais si les cours sont bien livrés et mènent à un savoir faire, ces éléments mécaniques de marketing ont moins d'importance, ce ne sont pas ceux qui font pencher la balance.

Les écoles et les cours qui remportent du succès ne sont pas nécessairement celles et ceux qui ont les plus beaux locaux, les meilleures technologies ni même les meilleurs professeurs, ce sont celles et ceux où les gens apprennent ce dont ils ressentent intimement l'utilité ou l'importance.

Personnalisation, accompagnement, collaboration peuvent alors prendre tout leur sens.

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !