Dossiers de la semaine

Ludification spontanée

Le jeu est une caractéristique du vivant capable de créer et de s'activer pour le plaisir qu'il en retire. Les animaux jouent, les bébés jouent, les groupes jouent; dès qu'un organisme a comblé l'essentiel de ses besoins de survie, le jeu lui permet de dissoudre l'ennui et de mobiliser ses capacités, de préférence pour quelque chose d'agréable.

En ajoutant une autre finalité au jeu, entraînement, formation, spectacle, on lui enlève une partie de sa légèreté. Le jeu devient plus sérieux. À l'objectif intrinsèque du jeu, un enjeu externe peut en décupler le pouvoir d'engagement, comme lors d'un pari, d'une sélection ou d'un tournoi, mais aussi en évacuer le plaisir.  Dans un contexte d'apprentissage, si l'anxiété apparaît, l'apprentissage effectif, au delà du conditionnement, disparaît d'autant.  Sous stress, la réponse dominante augmente : le bon devient meilleur, le mauvais devient pire. Mais oubliez l'apprentissage, on entre dans la démonstration. On est ici pour gagner ou performer, pas pour s'amuser ou apprendre.

Les bons jeux sérieux l'ont compris : le plaisir en fait partie et ses mécaniques en tiennent compte. L'industrie du jeu exploite à fond notre propension au jeu et son développement rapide démontre combien profond est son ancrage : nous y répondons biologiquement. En éducation, on peut profiter des propriétés du jeu dans nos activités d'apprentissage. L'erreur serait de s'en priver.

« Jusqu'à la fin, pas un instant il n'a faibli; insistant sur son droit au savoir, il a poursuivi son but. »

Quand, au fil de vos lectures des articles de ce dossier vous rencontrerez une phrase de ce genre, vous saurez qu'un de nos rédacteurs aura joué le jeu d'écrire un paragraphe sans «e», comme dans le roman de Georges Pérec «La disparition». Pour le seul plaisir de le faire. Saurez-vous les trouver ? Il y en a quatre.

Bonne lecture

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

Illustration : uroburos - Pixabay

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Ludification spontanée - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Ludification spontanée

Le jeu est une caractéristique du vivant capable de créer et de s'activer pour le plaisir qu'il en retire. Les animaux jouent, les bébés jouent, les groupes jouent; dès qu'un organisme a comblé l'essentiel de ses besoins de survie, le jeu lui permet de dissoudre l'ennui et de mobiliser ses capacités, de préférence pour quelque chose d'agréable.

En ajoutant une autre finalité au jeu, entraînement, formation, spectacle, on lui enlève une partie de sa légèreté. Le jeu devient plus sérieux. À l'objectif intrinsèque du jeu, un enjeu externe peut en décupler le pouvoir d'engagement, comme lors d'un pari, d'une sélection ou d'un tournoi, mais aussi en évacuer le plaisir.  Dans un contexte d'apprentissage, si l'anxiété apparaît, l'apprentissage effectif, au delà du conditionnement, disparaît d'autant.  Sous stress, la réponse dominante augmente : le bon devient meilleur, le mauvais devient pire. Mais oubliez l'apprentissage, on entre dans la démonstration. On est ici pour gagner ou performer, pas pour s'amuser ou apprendre.

Les bons jeux sérieux l'ont compris : le plaisir en fait partie et ses mécaniques en tiennent compte. L'industrie du jeu exploite à fond notre propension au jeu et son développement rapide démontre combien profond est son ancrage : nous y répondons biologiquement. En éducation, on peut profiter des propriétés du jeu dans nos activités d'apprentissage. L'erreur serait de s'en priver.

« Jusqu'à la fin, pas un instant il n'a faibli; insistant sur son droit au savoir, il a poursuivi son but. »

Quand, au fil de vos lectures des articles de ce dossier vous rencontrerez une phrase de ce genre, vous saurez qu'un de nos rédacteurs aura joué le jeu d'écrire un paragraphe sans «e», comme dans le roman de Georges Pérec «La disparition». Pour le seul plaisir de le faire. Saurez-vous les trouver ? Il y en a quatre.

Bonne lecture

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

Illustration : uroburos - Pixabay

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !