Dossiers de la semaine

Interaction pédagogique

« Vous êtes ici pour apprendre ! »

Ce principe fondateur de l'école sert aussi de fondement à la relation pédagogique. Ce que dit le prof, les méthodes qu'il utilise, les outils dont il se sert, ce que font le directeur, le concepteur de manuels, le technicien et autres membres du personnel vise, en principe, à favoriser l'apprentissage.  Ceci inclut aussi les outils informatiques.

Mais ces outils polymorphes n'ont pas été conçus pour l'enseignement. Leur pouvoir d'attraction et de distraction nécessite un encadrement plus strict qu'un simple rappel à l'ordre; la qualité de la relation pédagogique en dépend.  Au centre de l'attention se trouve le sujet d'étude. Tout ce qui en distrait peut-être considéré comme négatif. Ici s'affrontent diverses approches pédagogiques qui couvrent le spectre entier des comportements possibles, allant de la responsabilisation complète de l'étudiant à son contrôle rapproché.

Si le contrôle objectif (allez là, faites ceci) est relativement facile à obtenir, le contrôle subjectif, le seul qui importe véritablement dans l'apprentissage, se gagne plus par une approche collaborative et interactive que par l'obligation et l'empêchement. On peut intégrer les outils numériques avec profit dans l'enseignement; les possibilités d'interaction qu'ils permettent ouvrent des espaces et offrent un niveau de réflexion, d'engagement et de réalisme véritablement formateur.

Entre d'un coté la passivité et de l'autre l'agitation désordonnée, la participation active se situe à l'optimum en termes de relation pédagogique. On peut y parvenir de plusieurs façons, ce que nous vous invitons à découvrir dans cette édition.

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Interaction pédagogique - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Interaction pédagogique

« Vous êtes ici pour apprendre ! »

Ce principe fondateur de l'école sert aussi de fondement à la relation pédagogique. Ce que dit le prof, les méthodes qu'il utilise, les outils dont il se sert, ce que font le directeur, le concepteur de manuels, le technicien et autres membres du personnel vise, en principe, à favoriser l'apprentissage.  Ceci inclut aussi les outils informatiques.

Mais ces outils polymorphes n'ont pas été conçus pour l'enseignement. Leur pouvoir d'attraction et de distraction nécessite un encadrement plus strict qu'un simple rappel à l'ordre; la qualité de la relation pédagogique en dépend.  Au centre de l'attention se trouve le sujet d'étude. Tout ce qui en distrait peut-être considéré comme négatif. Ici s'affrontent diverses approches pédagogiques qui couvrent le spectre entier des comportements possibles, allant de la responsabilisation complète de l'étudiant à son contrôle rapproché.

Si le contrôle objectif (allez là, faites ceci) est relativement facile à obtenir, le contrôle subjectif, le seul qui importe véritablement dans l'apprentissage, se gagne plus par une approche collaborative et interactive que par l'obligation et l'empêchement. On peut intégrer les outils numériques avec profit dans l'enseignement; les possibilités d'interaction qu'ils permettent ouvrent des espaces et offrent un niveau de réflexion, d'engagement et de réalisme véritablement formateur.

Entre d'un coté la passivité et de l'autre l'agitation désordonnée, la participation active se situe à l'optimum en termes de relation pédagogique. On peut y parvenir de plusieurs façons, ce que nous vous invitons à découvrir dans cette édition.

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !