Dossiers de la semaine

Compétences vives

Les compétences se développent, s'entretiennent, se perdent.  On comprend que les compétences ne sont pas absolues mais se définissent par rapport à des attentes ou des standards dans un environnement physique et social. Si l'environnement change, que les outils ou les valeurs se modifient, certaines compétences se dévaluent alors que d'autres sont appelées à se développer.

Récemment j'ai été confronté à un programme par compétences pour la petite enfance. Logique productiviste aberrante ?  J'ai fini par reconnaître que bien des jeunes enfants savent déjà ce qui les intéresse dans la vie et savoir reconnaître leurs compétences dès le jeune âge permet de préserver leur enthousiasme. J'ai modéré mon jugement car on est toujours heureux de progresser vers ce que l'on souhaite et ceci n'a rien à voir avec l'âge.

Le succès est d'ailleurs spontanément associé à la compétence, mais ce qu'on reconnaît moins est que cette compétence s'est construite par nombre d'essais, d'expérimentations, d'échecs et de remises en question. La persévérance est cette autre qualité qui peut-être associée à la compétence; on devient compétent en surmontant des défis et en obtenant des résultats. Les personnes véritablement compétentes ne sont pas démontées par les imprévus et les situations inédites.

Savoir étudier pour appliquer est cette compétence de base qui dépasse de loin celle d'être capable de réussir un examen. C'est pourquoi un enseignement construit autour de compétences parait préférable : l'application donne un sens aux savoirs.  Un bouquet de compétences a toujours été nécessaire pour réussir dans ce monde. Cette édition en offre un aperçu.

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

Illustration : tpsdave - Pixabay

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Compétences vives - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Compétences vives

Les compétences se développent, s'entretiennent, se perdent.  On comprend que les compétences ne sont pas absolues mais se définissent par rapport à des attentes ou des standards dans un environnement physique et social. Si l'environnement change, que les outils ou les valeurs se modifient, certaines compétences se dévaluent alors que d'autres sont appelées à se développer.

Récemment j'ai été confronté à un programme par compétences pour la petite enfance. Logique productiviste aberrante ?  J'ai fini par reconnaître que bien des jeunes enfants savent déjà ce qui les intéresse dans la vie et savoir reconnaître leurs compétences dès le jeune âge permet de préserver leur enthousiasme. J'ai modéré mon jugement car on est toujours heureux de progresser vers ce que l'on souhaite et ceci n'a rien à voir avec l'âge.

Le succès est d'ailleurs spontanément associé à la compétence, mais ce qu'on reconnaît moins est que cette compétence s'est construite par nombre d'essais, d'expérimentations, d'échecs et de remises en question. La persévérance est cette autre qualité qui peut-être associée à la compétence; on devient compétent en surmontant des défis et en obtenant des résultats. Les personnes véritablement compétentes ne sont pas démontées par les imprévus et les situations inédites.

Savoir étudier pour appliquer est cette compétence de base qui dépasse de loin celle d'être capable de réussir un examen. C'est pourquoi un enseignement construit autour de compétences parait préférable : l'application donne un sens aux savoirs.  Un bouquet de compétences a toujours été nécessaire pour réussir dans ce monde. Cette édition en offre un aperçu.

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

Illustration : tpsdave - Pixabay

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !