Dossiers de la semaine

Effort intellectuel

Nul doute que l'étudiant qui se force à mémoriser une formule fait des efforts. Si celui qui s'astreint à des exercices et des répétitions augmente à coup sur son assurance et ses capacités, celui qui s'absorbe dans son étude au point d'en oublier l'heure, lui, a dépassé la notion d'effort. Il en a peut-être fourni pour créer les conditions propices, mais aujourd'hui l'effort ne lui pèse plus.

Peut-être devrons nous en arriver collectivement à ce niveau. Pour dépasser l'acceptation des pensées toutes faites il semble que, comme pour l'apprentissage de la lecture, il faille fournir quelques efforts pour automatiser certains réflexes de pensée.  Si les machines peuvent apprendre, il doit bien y avoir des principes de réflexion qui permettent de déterminer la valeur des données.

Les idées peuvent nous porter très loin, jusqu'à la lune et jusqu'au succès, comme elles peuvent nous contraindre au statu quo ou nous mener au désastre. Pouvoir démonter les idées et les vérifier vaut bien un peu d'entraînement. Peut-être est-ce même là une question de survie collective. 

De bonnes idées ne se construisent pas sur des préjugés et de vagues généralisations. Quand on bute sur une contradiction, la nier ne la fait pas disparaître pour autant. La résoudre demande parfois des efforts exigeants, dont des difficiles comme changer de point de vue ou abandonner les certitudes qui nous ont mené là.  Ça s'apprend, ça se fait. Étendre sa compréhension devient au moins aussi valorisant que pouvoir courir 10 km ou jouer de la musique. On peut même y arriver en s'amusant.  Nos rédacteurs vous y invitent.

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Effort intellectuel - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Effort intellectuel

Nul doute que l'étudiant qui se force à mémoriser une formule fait des efforts. Si celui qui s'astreint à des exercices et des répétitions augmente à coup sur son assurance et ses capacités, celui qui s'absorbe dans son étude au point d'en oublier l'heure, lui, a dépassé la notion d'effort. Il en a peut-être fourni pour créer les conditions propices, mais aujourd'hui l'effort ne lui pèse plus.

Peut-être devrons nous en arriver collectivement à ce niveau. Pour dépasser l'acceptation des pensées toutes faites il semble que, comme pour l'apprentissage de la lecture, il faille fournir quelques efforts pour automatiser certains réflexes de pensée.  Si les machines peuvent apprendre, il doit bien y avoir des principes de réflexion qui permettent de déterminer la valeur des données.

Les idées peuvent nous porter très loin, jusqu'à la lune et jusqu'au succès, comme elles peuvent nous contraindre au statu quo ou nous mener au désastre. Pouvoir démonter les idées et les vérifier vaut bien un peu d'entraînement. Peut-être est-ce même là une question de survie collective. 

De bonnes idées ne se construisent pas sur des préjugés et de vagues généralisations. Quand on bute sur une contradiction, la nier ne la fait pas disparaître pour autant. La résoudre demande parfois des efforts exigeants, dont des difficiles comme changer de point de vue ou abandonner les certitudes qui nous ont mené là.  Ça s'apprend, ça se fait. Étendre sa compréhension devient au moins aussi valorisant que pouvoir courir 10 km ou jouer de la musique. On peut même y arriver en s'amusant.  Nos rédacteurs vous y invitent.

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur de Thot Cursus

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !