Dossiers de la semaine

Les langues, les Tice et la communauté

L'apprentissage et l'enseignement des langues vivantes s'appuient sur les outils technologiques depuis fort longtemps. Aujourd'hui, on utilise de plus en plus de ressources authentiques, si faciles à trouver sur la toile. Pour soutenir les jumelages de classes, la vidéo, le courriel et la téléphonie sur Internet sont largement mis à contribution.

Cette profusion de moyens a fini par influer sur la didactique des langues. Désormais, impossible de cantonner le temps de l'apprentissage linguistique au temps du cours. Il faut penser à l'avant et à l'après. On peut même penser "sans". Sans cours, sans enseignant. Des sites de plus en plus nombreux se lancent sur le créneau de l'auto-apprentissage en ligne. Plutôt que de faire miroiter un apprentissage "sans effort" comme il y a quelques années, ils mettent désormais en valeur les communautés d'apprenants.

Et de plus en plus souvent, le "sans prof" est aussi "sans classe". Grâce aux applications mobiles, on peut apprendre n'importe quand et partout, remplacer la conversation des voisins par l'enregistrement d'un dialogue dans la langue que l'on apprend, et même s'enregistrer.

Tous ces outils et supports peuvent donner le tournis aux apprenants comme aux enseignants. Comment choisir ? Sur quels critères ? L'expérience des autres joue ici un rôle prépondérant, qu'elle se partage au travers des colloques ou sur les réseaux sociaux.

Thot Cursus vous invite cette semaine à faire le point sur l'apprentissage et l'enseignement des langues bien vivantes, celles que nous parlons, rêvons d'apprendre et découvrons au travers des rencontres réelles ou virtuelles.

Illustration : algogenius, Flickr, licence CC-BY-2.0

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Les langues, les Tice et la communauté - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Les langues, les Tice et la communauté

L'apprentissage et l'enseignement des langues vivantes s'appuient sur les outils technologiques depuis fort longtemps. Aujourd'hui, on utilise de plus en plus de ressources authentiques, si faciles à trouver sur la toile. Pour soutenir les jumelages de classes, la vidéo, le courriel et la téléphonie sur Internet sont largement mis à contribution.

Cette profusion de moyens a fini par influer sur la didactique des langues. Désormais, impossible de cantonner le temps de l'apprentissage linguistique au temps du cours. Il faut penser à l'avant et à l'après. On peut même penser "sans". Sans cours, sans enseignant. Des sites de plus en plus nombreux se lancent sur le créneau de l'auto-apprentissage en ligne. Plutôt que de faire miroiter un apprentissage "sans effort" comme il y a quelques années, ils mettent désormais en valeur les communautés d'apprenants.

Et de plus en plus souvent, le "sans prof" est aussi "sans classe". Grâce aux applications mobiles, on peut apprendre n'importe quand et partout, remplacer la conversation des voisins par l'enregistrement d'un dialogue dans la langue que l'on apprend, et même s'enregistrer.

Tous ces outils et supports peuvent donner le tournis aux apprenants comme aux enseignants. Comment choisir ? Sur quels critères ? L'expérience des autres joue ici un rôle prépondérant, qu'elle se partage au travers des colloques ou sur les réseaux sociaux.

Thot Cursus vous invite cette semaine à faire le point sur l'apprentissage et l'enseignement des langues bien vivantes, celles que nous parlons, rêvons d'apprendre et découvrons au travers des rencontres réelles ou virtuelles.

Illustration : algogenius, Flickr, licence CC-BY-2.0

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !