Dossiers de la semaine

Incidences climatiques

Admettons que collectivement nous ayons la capacité d'influencer le climat planétaire. Comment déciderions-nous de l'orientation à prendre ?

Dans un système économique qui carbure à l'ambition personnelle, admettre qu'une considération collective puisse avoir préséance remet en cause ses fondements même. La négation et le refus des données sur le climat a longtemps (depuis 1950 !) constitué la réplique des industries qui refusaient leur part de responsabilité. Aujourd'hui des industries comme celles de l'assurance ou de l'agriculture et des villes sur tous les continents sont confrontées à des données impossibles à nier. Des milliards de dommages, des récoltes perdues, des zones inondées, incendiées, ensablées ou désertifiées sont des faits autrement plus tangibles que le taux de CO2 en parties par millions, des dixièmes de degré de réchauffement ou quelques cm de montée des eaux sur 10 ans.

À des responsabilités collectives, des réponses se trouvent au même niveau et l'éducation joue un rôle essentiel dans les solutions à développer. Une éducation non seulement aux aspects environnementaux mais aussi aux aspects politiques d'un système de valeurs individualistes, valeurs insoutenables sous leur forme actuelle et que nous avons à faire évoluer.

Bonne lecture

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Incidences climatiques - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Incidences climatiques

Admettons que collectivement nous ayons la capacité d'influencer le climat planétaire. Comment déciderions-nous de l'orientation à prendre ?

Dans un système économique qui carbure à l'ambition personnelle, admettre qu'une considération collective puisse avoir préséance remet en cause ses fondements même. La négation et le refus des données sur le climat a longtemps (depuis 1950 !) constitué la réplique des industries qui refusaient leur part de responsabilité. Aujourd'hui des industries comme celles de l'assurance ou de l'agriculture et des villes sur tous les continents sont confrontées à des données impossibles à nier. Des milliards de dommages, des récoltes perdues, des zones inondées, incendiées, ensablées ou désertifiées sont des faits autrement plus tangibles que le taux de CO2 en parties par millions, des dixièmes de degré de réchauffement ou quelques cm de montée des eaux sur 10 ans.

À des responsabilités collectives, des réponses se trouvent au même niveau et l'éducation joue un rôle essentiel dans les solutions à développer. Une éducation non seulement aux aspects environnementaux mais aussi aux aspects politiques d'un système de valeurs individualistes, valeurs insoutenables sous leur forme actuelle et que nous avons à faire évoluer.

Bonne lecture

Denys Lamontagne - [email protected]
Éditeur

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !