Dossiers de la semaine

Accompagner le changement

Changer implique de se mettre en mouvement et peut être perçu comme une menace ou au contraire comme une promesse d'amélioration. Si le changement réalisé au niveau individuel est parfois délicat, les choses se compliquent considérablement lorsque le changement est exigé dans un collectif.

Implanter un changement dans un collectif exige d'être en capacité de répondre à de nombreuses questions : Qui veut changer ? Quoi, et pourquoi ? En combien de temps ? Avec quels bénéfices attendus ? Avec quels impacts sur le travail de chacun et la conscience de sa compétence professionnelle ?

Le changement du haut vers le bas est encore le plus répandu dans les organisations. Le monde scolaire n'échappe pas à cette règle et en est même l'un des espaces les plus emblématiques. Les réformes s'y succèdent mais épargnent ce qu'il est précisément urgent de changer, à savoir les fondamentaux de l'organisation scolaire.

Faut-il vraiment continuer à considérer le changement comme une période de transition entre deux états d'équilibre, ou plutôt comme un processus dynamique permanent ?

Si l'on décide de nommer "évolution" ce qui s'appelait "changement", le mouvement devient plus aimable. Avancer n'est pas renier ce que l'on a été, mais le transformer pour répondre aux changement de l'environnement de l'organisation.

 

 

Illustration : Letha Colleen, Flickr, licence CC BY-NC-ND 2.0

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Accompagner le changement - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Accompagner le changement

Changer implique de se mettre en mouvement et peut être perçu comme une menace ou au contraire comme une promesse d'amélioration. Si le changement réalisé au niveau individuel est parfois délicat, les choses se compliquent considérablement lorsque le changement est exigé dans un collectif.

Implanter un changement dans un collectif exige d'être en capacité de répondre à de nombreuses questions : Qui veut changer ? Quoi, et pourquoi ? En combien de temps ? Avec quels bénéfices attendus ? Avec quels impacts sur le travail de chacun et la conscience de sa compétence professionnelle ?

Le changement du haut vers le bas est encore le plus répandu dans les organisations. Le monde scolaire n'échappe pas à cette règle et en est même l'un des espaces les plus emblématiques. Les réformes s'y succèdent mais épargnent ce qu'il est précisément urgent de changer, à savoir les fondamentaux de l'organisation scolaire.

Faut-il vraiment continuer à considérer le changement comme une période de transition entre deux états d'équilibre, ou plutôt comme un processus dynamique permanent ?

Si l'on décide de nommer "évolution" ce qui s'appelait "changement", le mouvement devient plus aimable. Avancer n'est pas renier ce que l'on a été, mais le transformer pour répondre aux changement de l'environnement de l'organisation.

 

 

Illustration : Letha Colleen, Flickr, licence CC BY-NC-ND 2.0

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !