Dossiers de la semaine

L'humour pour apprendre

Lorsque toute une classe rit à gorge déployée, c'est rarement du à une intention de l'enseignant. L'humour est chose difficile à manipuler en classe, car il faut savoir en maîtriser les effets. Les élèves pour leur part, utilisent le rire comme une parade devant des cours trop ennuyeux, ou trop compliqués.

Il faut bien plus que quelques blagues à un enseignant aujourd'hui pour être populaire. Certains n'hésitent pas à affronter les jeunes sur leur propre terrain. Ainsi le prof britannique à découvrir cette semaine est-il un redoutable rappeur qui, au passage, transmet des messages bien sentis sur l'inutilité des paroles racistes, vulgaires ou homophobes dans le rap. La vidéo de sa victoire a fait le tour du net. Car la toile regorge de vidéos drôles, incongrues ou loufoques, qui se transmettent à la vitesse de l'éclair via les réseaux sociaux. Les humoristes modernes pratiquent volontiers l'autodérision, et nous adorons retrouver chez eux ce qui pose problème chez nous.

L'humour crée de la proximité entre les protagonistes et, quand ses effets sont maîtrisés, un climat propice à l'apprentissage. Encore faut-il être sûr de partager une certaine conception de l'humour avec les apprenants. Il y a autant de sortes d'humour que de cultures, plus une : la « culture lol », qui s'épanouit dans le monde d'Internet.

Cette semaine, Thot Cursus observe les manifestations de l'humour sur la toile et s'intéresse à l'usage de l'humour pour apprendre.

 

photo : ehpien via photopin cc

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

L'humour pour apprendre - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

L'humour pour apprendre

Lorsque toute une classe rit à gorge déployée, c'est rarement du à une intention de l'enseignant. L'humour est chose difficile à manipuler en classe, car il faut savoir en maîtriser les effets. Les élèves pour leur part, utilisent le rire comme une parade devant des cours trop ennuyeux, ou trop compliqués.

Il faut bien plus que quelques blagues à un enseignant aujourd'hui pour être populaire. Certains n'hésitent pas à affronter les jeunes sur leur propre terrain. Ainsi le prof britannique à découvrir cette semaine est-il un redoutable rappeur qui, au passage, transmet des messages bien sentis sur l'inutilité des paroles racistes, vulgaires ou homophobes dans le rap. La vidéo de sa victoire a fait le tour du net. Car la toile regorge de vidéos drôles, incongrues ou loufoques, qui se transmettent à la vitesse de l'éclair via les réseaux sociaux. Les humoristes modernes pratiquent volontiers l'autodérision, et nous adorons retrouver chez eux ce qui pose problème chez nous.

L'humour crée de la proximité entre les protagonistes et, quand ses effets sont maîtrisés, un climat propice à l'apprentissage. Encore faut-il être sûr de partager une certaine conception de l'humour avec les apprenants. Il y a autant de sortes d'humour que de cultures, plus une : la « culture lol », qui s'épanouit dans le monde d'Internet.

Cette semaine, Thot Cursus observe les manifestations de l'humour sur la toile et s'intéresse à l'usage de l'humour pour apprendre.

 

photo : ehpien via photopin cc

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !