Dossiers de la semaine

Objectif Thèse

Autour de 400 000 docteurs sont formés chaque année dans le monde, nombre record maintenant que la Chine est entré dans le jeu.  À supposer que cette proportion se maintienne sur 40 ans, durée de vie active d’un docteur une fois qu’il a obtenu son titre, on obtient autour de 16 millions de docteurs sur 7 millards de personnes, soit un mirobolant 0,23 %; 23 personnes sur 10,000 ! On comprend que le doctorat soit le point culminant d’un processus hautement sélectif.

Non seulement l’étudiant doit figurer parmi les meilleurs académiquement mais il doit aussi bénéficier de conditions sociales et matérielles, dont l’accès à des documents et des ressources, incluant des bourses, qui lui permettront de se consacrer à sa thèse et à ses recherches sans trop d’interférences.  Et ce n’est pas tout, parmi les meilleurs étudiants, nombre d’entre eux entendent les sirènes d’une lucrative carrière ou encore sont mûrs pour l’action. La perspective de passer encore 3 à 5 ans à une activité essentiellement intellectuelle les rebute.

Ceux qui acceptent le défi connaissent la hauteur de l’investissement à consentir. Pourtant, autour de 50% abandonneront au cours du processus…. mais pourquoi est-ce si difficile ? Passer de la posture d’apprenant à celle de chercheur autonome est l’un des défis du futur docteur : le doctorant doit constamment renouveler sa motivation, elle ne lui sera pas fournie de l’extérieur; c’est plutôt lui qui doit maintenant alimenter son environnement.  Il apprend à coordonner, diriger, orienter, creuser, organiser, demander, proposer et surtout à se discipliner…  Personne ne le fera à sa place et s’il ne le fait pas, tôt ou tard les difficultés s’accumuleront. Mais s’il parvient à compléter, il aura passé l’épreuve ultime, celle de la contribution reconnue, celle qui garantit la pérennité de l’institution et de l’avancement de la civilisation ou de l’idée que l’on s'en fait.  Ph.D vous place dans une classe à part. Ça se mérite.

Denys Lamontagne - [email protected]

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Objectif Thèse - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Objectif Thèse

Autour de 400 000 docteurs sont formés chaque année dans le monde, nombre record maintenant que la Chine est entré dans le jeu.  À supposer que cette proportion se maintienne sur 40 ans, durée de vie active d’un docteur une fois qu’il a obtenu son titre, on obtient autour de 16 millions de docteurs sur 7 millards de personnes, soit un mirobolant 0,23 %; 23 personnes sur 10,000 ! On comprend que le doctorat soit le point culminant d’un processus hautement sélectif.

Non seulement l’étudiant doit figurer parmi les meilleurs académiquement mais il doit aussi bénéficier de conditions sociales et matérielles, dont l’accès à des documents et des ressources, incluant des bourses, qui lui permettront de se consacrer à sa thèse et à ses recherches sans trop d’interférences.  Et ce n’est pas tout, parmi les meilleurs étudiants, nombre d’entre eux entendent les sirènes d’une lucrative carrière ou encore sont mûrs pour l’action. La perspective de passer encore 3 à 5 ans à une activité essentiellement intellectuelle les rebute.

Ceux qui acceptent le défi connaissent la hauteur de l’investissement à consentir. Pourtant, autour de 50% abandonneront au cours du processus…. mais pourquoi est-ce si difficile ? Passer de la posture d’apprenant à celle de chercheur autonome est l’un des défis du futur docteur : le doctorant doit constamment renouveler sa motivation, elle ne lui sera pas fournie de l’extérieur; c’est plutôt lui qui doit maintenant alimenter son environnement.  Il apprend à coordonner, diriger, orienter, creuser, organiser, demander, proposer et surtout à se discipliner…  Personne ne le fera à sa place et s’il ne le fait pas, tôt ou tard les difficultés s’accumuleront. Mais s’il parvient à compléter, il aura passé l’épreuve ultime, celle de la contribution reconnue, celle qui garantit la pérennité de l’institution et de l’avancement de la civilisation ou de l’idée que l’on s'en fait.  Ph.D vous place dans une classe à part. Ça se mérite.

Denys Lamontagne - [email protected]

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !