Dossiers de la semaine

L'immobilier bouge

Nous avons intégré la mobilité dans nos vies et nous commençons à en voir les effets sur nos espaces. Les câbles et les fils de télécommunication disparaissent de nos maisons et sont remplacés par des émetteurs.  Les bibliothèques personnelles rapetissent au profit des écrans; des espaces de travail s’ajoutent et d’autres disparaissent, etc.  Nos maisons ressemblent de moins en moins à celles de nos parents.

Les lieux de travail et les écoles n‘échappent pas au mouvement. Les pratiques de gestion «agiles», «lean» et autres modèles optimisés sont possibles par l’utilisation de nouveaux outils et s’étendent dans les administrations, administrations scolaires incluses. Une initiative comme Lab-École essaie de repenser la structure des écoles en relation avec ses nouvelles fonctions, son milieu social et son environnement.  Dans un contexte de mobilité, l’école est en voie de devenir le principal ancrage social des communautés : un lieu de référence, de rencontres, de projets.  

Les espaces et leur organisation déterminent en bonne partie ce qu’on peut y faire, comme le terroir détermine les particularités de ce qui en est issu; les institutions éducatives fournissent les repères et les contextes dont les nomades numériques ont besoin pour se situer. Elles ont tout intérêt à cultiver leurs particularités et leurs relations pour assurer la cohésion de leur communauté; ce sont bien plus que des constructions de briques et de mortier !

L’immobilier se transforme, mais sa qualité de repère demeure. Nous en avons besoin.

Denys Lamontagne - [email protected]

 

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

L'immobilier bouge - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

L'immobilier bouge

Nous avons intégré la mobilité dans nos vies et nous commençons à en voir les effets sur nos espaces. Les câbles et les fils de télécommunication disparaissent de nos maisons et sont remplacés par des émetteurs.  Les bibliothèques personnelles rapetissent au profit des écrans; des espaces de travail s’ajoutent et d’autres disparaissent, etc.  Nos maisons ressemblent de moins en moins à celles de nos parents.

Les lieux de travail et les écoles n‘échappent pas au mouvement. Les pratiques de gestion «agiles», «lean» et autres modèles optimisés sont possibles par l’utilisation de nouveaux outils et s’étendent dans les administrations, administrations scolaires incluses. Une initiative comme Lab-École essaie de repenser la structure des écoles en relation avec ses nouvelles fonctions, son milieu social et son environnement.  Dans un contexte de mobilité, l’école est en voie de devenir le principal ancrage social des communautés : un lieu de référence, de rencontres, de projets.  

Les espaces et leur organisation déterminent en bonne partie ce qu’on peut y faire, comme le terroir détermine les particularités de ce qui en est issu; les institutions éducatives fournissent les repères et les contextes dont les nomades numériques ont besoin pour se situer. Elles ont tout intérêt à cultiver leurs particularités et leurs relations pour assurer la cohésion de leur communauté; ce sont bien plus que des constructions de briques et de mortier !

L’immobilier se transforme, mais sa qualité de repère demeure. Nous en avons besoin.

Denys Lamontagne - [email protected]

 

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !