Dossiers de la semaine

Faites-le vous-même !

La philosophie du "faites-le vous-même" gagne du terrain. Elle nous invite à fabriquer ou réparer nos propres objets plutôt que de les remplacer par des versions plus nouvelles. Elle nous fait réaliser la valeur du travail manuel ou technique bien fait. Elle nous fait prendre conscience du fait que notre liberté ne se résume pas à choisir parmi une multitude de produits prêts à l'emploi, mais nous autorise également à ne pas les utiliser.

Les outils numériques nous permettent de déléguer à la machine des opérations astreignantes et peu valorisantes pour ceux qui les réalisaient auparavant; ils nous permettent aussi d'entrer dans le ventre des machines programmables, de rejoindre des communautés d'experts, de fabriquer les pièces qui viendront remplacer celles qui sont usées dans notre lave-linge ou notre imprimante. Les imprimantes 3D qui produisent des objets dans des matériaux divers, extrêmement chères actuellement, vont probablement se généraliser et devenir accessibles à un plus grand nombre de gens. 

On peut voir fonctionner des imprimantes 3D dans les "fablabs". Ces ateliers qui accueillent tous les bricoleurs et inventeurs s'ouvrent un peu partout. 

Allons-nous retrouver le goût de l'artisanat grâce au numérique ? C'est possible. D'autant plus que la "société de la connaissance" ne tient pas ses promesses de démocratisation de l'accès au savoir et aux activités créatives. Celles-ci restent cantonnées à un petit nombre de personnes, les "dirigeants" et "décideurs" en tous genres. les autres, nous tous, n'avons que des miettes ou des simulacres d'activités créatives à nous mettre sous la dent. 

Alors, plutôt que de s'imaginer en roi du monde bâtissant sa fortune sur une invention changeant la vie de millions de personnes, peut-être vaut-il mieux commencer par apprendre à réparer son vélo, à débloquer son imprimante programmée pour s'arrêter après un certain nombre de copies, à cultiver son jardin.

photo : Thomas R. Stegelmann via photo pin cc

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Faites-le vous-même ! - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Faites-le vous-même !

La philosophie du "faites-le vous-même" gagne du terrain. Elle nous invite à fabriquer ou réparer nos propres objets plutôt que de les remplacer par des versions plus nouvelles. Elle nous fait réaliser la valeur du travail manuel ou technique bien fait. Elle nous fait prendre conscience du fait que notre liberté ne se résume pas à choisir parmi une multitude de produits prêts à l'emploi, mais nous autorise également à ne pas les utiliser.

Les outils numériques nous permettent de déléguer à la machine des opérations astreignantes et peu valorisantes pour ceux qui les réalisaient auparavant; ils nous permettent aussi d'entrer dans le ventre des machines programmables, de rejoindre des communautés d'experts, de fabriquer les pièces qui viendront remplacer celles qui sont usées dans notre lave-linge ou notre imprimante. Les imprimantes 3D qui produisent des objets dans des matériaux divers, extrêmement chères actuellement, vont probablement se généraliser et devenir accessibles à un plus grand nombre de gens. 

On peut voir fonctionner des imprimantes 3D dans les "fablabs". Ces ateliers qui accueillent tous les bricoleurs et inventeurs s'ouvrent un peu partout. 

Allons-nous retrouver le goût de l'artisanat grâce au numérique ? C'est possible. D'autant plus que la "société de la connaissance" ne tient pas ses promesses de démocratisation de l'accès au savoir et aux activités créatives. Celles-ci restent cantonnées à un petit nombre de personnes, les "dirigeants" et "décideurs" en tous genres. les autres, nous tous, n'avons que des miettes ou des simulacres d'activités créatives à nous mettre sous la dent. 

Alors, plutôt que de s'imaginer en roi du monde bâtissant sa fortune sur une invention changeant la vie de millions de personnes, peut-être vaut-il mieux commencer par apprendre à réparer son vélo, à débloquer son imprimante programmée pour s'arrêter après un certain nombre de copies, à cultiver son jardin.

photo : Thomas R. Stegelmann via photo pin cc

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !