Dossiers de la semaine

Cuisiner, puis manger

Après la survie, vient l'art de vivre. La plus grande oeuvre civilisatrice française sera sans doute l'art de la table qu'elle a répandu sur toute la terre, bien plus que les sciences ou la philosophie. Ce savoir faire apporte la paix. Autour d'un bon et copieux repas, le partage devient généralement la règle plutôt que l'exception.

Cet art de la table peut même apporter la prospérité : d'abord on apprend à y apprêter à peu près n'importe quoi, des tubercules amers aux lianes sèches, de la viande de serpent aux escargots baveux. Ensuite cet art nous apprend les règles d'hygiène alimentaire pour prévenir les contaminations et aussi les techniques de conservation (fermentation, cuisson, séchage, congélation, fumage, irradiation, etc) qui permettent de faire face aux périodes de disette et de répartir les surplus.  Puis il encourage la créativité, le plaisir de bien manger et bien boire en bonne compagnie; il éloigne aussi la monotonie de toujours manger la même chose (et les carences) et soutient notre moral.

Enfin, cet art permet nombre d'industries agricoles et de transformation qui autrement n'auraient aucun sens : la production et le commerce des épices est sans doute un des plus anciens, celui des traiteurs sur appel et du «chef à domicile» parmi les plus récents.

La formation culinaire suit : cours d'oénologie, de cuisine moléculaire, de cuisine pour célibataire, de cuisine touristique, à distance ou en personne, dans des livres ou à la télé,  tous finissent par apparaître dans Internet et transforment le domaine de la cuisine en un immense Mooc permanent...

Formons-nous les uns les autres tout en appréciant nos différences culinaires.

Salive et gourmandise, plaisir et satisfaction.
Bon appétit !

Denys Lamontagne - Directeur
[email protected]

Photo : spa bento - Sakurako Kitsa - Foter

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Cuisiner, puis manger - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Cuisiner, puis manger

Après la survie, vient l'art de vivre. La plus grande oeuvre civilisatrice française sera sans doute l'art de la table qu'elle a répandu sur toute la terre, bien plus que les sciences ou la philosophie. Ce savoir faire apporte la paix. Autour d'un bon et copieux repas, le partage devient généralement la règle plutôt que l'exception.

Cet art de la table peut même apporter la prospérité : d'abord on apprend à y apprêter à peu près n'importe quoi, des tubercules amers aux lianes sèches, de la viande de serpent aux escargots baveux. Ensuite cet art nous apprend les règles d'hygiène alimentaire pour prévenir les contaminations et aussi les techniques de conservation (fermentation, cuisson, séchage, congélation, fumage, irradiation, etc) qui permettent de faire face aux périodes de disette et de répartir les surplus.  Puis il encourage la créativité, le plaisir de bien manger et bien boire en bonne compagnie; il éloigne aussi la monotonie de toujours manger la même chose (et les carences) et soutient notre moral.

Enfin, cet art permet nombre d'industries agricoles et de transformation qui autrement n'auraient aucun sens : la production et le commerce des épices est sans doute un des plus anciens, celui des traiteurs sur appel et du «chef à domicile» parmi les plus récents.

La formation culinaire suit : cours d'oénologie, de cuisine moléculaire, de cuisine pour célibataire, de cuisine touristique, à distance ou en personne, dans des livres ou à la télé,  tous finissent par apparaître dans Internet et transforment le domaine de la cuisine en un immense Mooc permanent...

Formons-nous les uns les autres tout en appréciant nos différences culinaires.

Salive et gourmandise, plaisir et satisfaction.
Bon appétit !

Denys Lamontagne - Directeur
[email protected]

Photo : spa bento - Sakurako Kitsa - Foter

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !