Dossiers Parcours

Parcours - Neurosciences

Le cerveau, parmi les plus grands mystères anatomiques. L’organe le plus important de tous bien protégé par le crâne est responsable de notre survie. Or, longtemps, nous n’avons rien compris de notre matière grise. Heureusement, le développement de technologies comme la résonance magnétique ou l’électroencéphalogramme a donné une image plus claire du fonctionnement cérébral. Les neurosciences ont pu défricher cette terra incognita reposant dans notre tête.

Néanmoins, il reste encore des zones d’ombre. Une grande partie des pathologies du cerveau demeurent malheureusement incurables. La faute à un manque de connaissances et de partage des chercheurs sur leurs découvertes. Certaines autres réalités ne sont toujours pas éclaircies comme les troubles du spectre de l’autisme. Longtemps associés à des déficiences intellectuelles, ils sont de plus en plus à parler d’un cerveau fonctionnant différemment.

Nous sommes en effet à une époque où nous admettons que les intelligences peuvent être aussi diverses que nos matières grises. Si, au fond, la richesse de notre espèce ne reposait pas sur nos différences cérébrales? Prenons donc soin de notre cerveau et stimulons-le pour le garder actif et en santé.

Bonnes découvertes!

Illustration : ElisaRiva de Pixabay

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Parcours - Neurosciences - Thot Cursus

Dossiers Parcours

Parcours - Neurosciences

Le cerveau, parmi les plus grands mystères anatomiques. L’organe le plus important de tous bien protégé par le crâne est responsable de notre survie. Or, longtemps, nous n’avons rien compris de notre matière grise. Heureusement, le développement de technologies comme la résonance magnétique ou l’électroencéphalogramme a donné une image plus claire du fonctionnement cérébral. Les neurosciences ont pu défricher cette terra incognita reposant dans notre tête.

Néanmoins, il reste encore des zones d’ombre. Une grande partie des pathologies du cerveau demeurent malheureusement incurables. La faute à un manque de connaissances et de partage des chercheurs sur leurs découvertes. Certaines autres réalités ne sont toujours pas éclaircies comme les troubles du spectre de l’autisme. Longtemps associés à des déficiences intellectuelles, ils sont de plus en plus à parler d’un cerveau fonctionnant différemment.

Nous sommes en effet à une époque où nous admettons que les intelligences peuvent être aussi diverses que nos matières grises. Si, au fond, la richesse de notre espèce ne reposait pas sur nos différences cérébrales? Prenons donc soin de notre cerveau et stimulons-le pour le garder actif et en santé.

Bonnes découvertes!

Illustration : ElisaRiva de Pixabay

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !