Dossiers Parcours

Parcours - Moyen Âge

Le Moyen Âge est probablement la période historique qui suscite le plus de réactions polarisées. D’un côté, les châteaux, souverains, croisades et chevaliers ont enflammé l’imagination d’auteurs qui en ont pris les codes et les ont placés dans un univers, généralement, plus fantastique. De l’autre, elle est vue comme une époque de pertes de savoirs, de maladies, de guerres interminables, de religions prenant toute la place en politique, etc. Ne dit-on pas, d’ailleurs, « moyenâgeux » pour parler d’une personne ou d’un concept totalement dépassé?

Pourtant, les médiévistes travaillent fort à redonner son blason à cette période. Si, certes, tout n’était pas parfait, cette longue ère historique a souvent été calomniée par des savants et penseurs de la Renaissance ou des Lumières pour se donner bonne conscience. Or, le Moyen Âge a été dans la suite des travaux antiques et a amélioré, au fil des siècles, les connaissances sur la nature, les mathématiques, la médecine et bien d’autres sciences autant en Europe que dans les pays arabes. Par exemple, à cette époque, tous savaient que la Terre était un globe et non pas plat.

Avec l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris en avril 2019, le monde s’est rappelé de l’importance du patrimoine médiéval. Heureusement, d’ailleurs, des charpentiers ont continué à partager les méthodes utilisées durant le Moyen Âge. La popularité de séries comme Game of Thrones, fortement inspirée d’événements historiques, permet aux médiévistes d’enfin déboulonner peu à peu les stéréotypes accolés à cette période charnière de l’histoire humaine.

Bonnes découvertes!

Illustration : chantal MURE de Pixabay

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Parcours - Moyen Âge - Thot Cursus

Dossiers Parcours

Parcours - Moyen Âge

Le Moyen Âge est probablement la période historique qui suscite le plus de réactions polarisées. D’un côté, les châteaux, souverains, croisades et chevaliers ont enflammé l’imagination d’auteurs qui en ont pris les codes et les ont placés dans un univers, généralement, plus fantastique. De l’autre, elle est vue comme une époque de pertes de savoirs, de maladies, de guerres interminables, de religions prenant toute la place en politique, etc. Ne dit-on pas, d’ailleurs, « moyenâgeux » pour parler d’une personne ou d’un concept totalement dépassé?

Pourtant, les médiévistes travaillent fort à redonner son blason à cette période. Si, certes, tout n’était pas parfait, cette longue ère historique a souvent été calomniée par des savants et penseurs de la Renaissance ou des Lumières pour se donner bonne conscience. Or, le Moyen Âge a été dans la suite des travaux antiques et a amélioré, au fil des siècles, les connaissances sur la nature, les mathématiques, la médecine et bien d’autres sciences autant en Europe que dans les pays arabes. Par exemple, à cette époque, tous savaient que la Terre était un globe et non pas plat.

Avec l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris en avril 2019, le monde s’est rappelé de l’importance du patrimoine médiéval. Heureusement, d’ailleurs, des charpentiers ont continué à partager les méthodes utilisées durant le Moyen Âge. La popularité de séries comme Game of Thrones, fortement inspirée d’événements historiques, permet aux médiévistes d’enfin déboulonner peu à peu les stéréotypes accolés à cette période charnière de l’histoire humaine.

Bonnes découvertes!

Illustration : chantal MURE de Pixabay

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !