Dossiers Parcours

Parcours - Tourisme

Si l’être humain a fini par se sédentariser, il a longtemps été nomade en quête de ressources pour survivre. Ce goût d’exploration ne l’a jamais quitté. Des courageux ont toujours cherché à se rendre dans les endroits les plus mystérieux ou difficiles d’accès. Ces éclaireurs ont inspiré d’autres à visiter leurs découvertes. Avec l’avènement de technologies de transport, le voyage n’aura jamais été aussi accessible. Les grandes villes du monde sont devenues des destinations prisées et des points de passage obligatoires pour un voyageur.

Or, cette démocratisation du voyage a eu des effets pervers. L’environnement a particulièrement souffert du tourisme de masse. Les avions, bateaux et voitures servant à nous déplacer dégagent beaucoup de dioxyde de carbone, contribuant au réchauffement climatique. De plus, l’accès facilité à certains endroits a causé d’autres problèmes. Il suffit de penser à cet embouteillage d’alpinistes cherchant à se photographier au sommet de l’Everest.

Néanmoins, le tourisme reste une source de revenus considérable pour de nombreuses nations dans le monde. Nous sommes donc à un moment décisif de l’histoire où il faudra transformer l’industrie touristique afin qu’elle devienne plus éthique et verte. Le défi est de taille mais heureusement, certains réfléchissent des solutions moins commerciales pour se dépayser.

Bonnes découvertes!

Illustration : Jan Vašek de Pixabay

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Parcours - Tourisme - Thot Cursus

Dossiers Parcours

Parcours - Tourisme

Si l’être humain a fini par se sédentariser, il a longtemps été nomade en quête de ressources pour survivre. Ce goût d’exploration ne l’a jamais quitté. Des courageux ont toujours cherché à se rendre dans les endroits les plus mystérieux ou difficiles d’accès. Ces éclaireurs ont inspiré d’autres à visiter leurs découvertes. Avec l’avènement de technologies de transport, le voyage n’aura jamais été aussi accessible. Les grandes villes du monde sont devenues des destinations prisées et des points de passage obligatoires pour un voyageur.

Or, cette démocratisation du voyage a eu des effets pervers. L’environnement a particulièrement souffert du tourisme de masse. Les avions, bateaux et voitures servant à nous déplacer dégagent beaucoup de dioxyde de carbone, contribuant au réchauffement climatique. De plus, l’accès facilité à certains endroits a causé d’autres problèmes. Il suffit de penser à cet embouteillage d’alpinistes cherchant à se photographier au sommet de l’Everest.

Néanmoins, le tourisme reste une source de revenus considérable pour de nombreuses nations dans le monde. Nous sommes donc à un moment décisif de l’histoire où il faudra transformer l’industrie touristique afin qu’elle devienne plus éthique et verte. Le défi est de taille mais heureusement, certains réfléchissent des solutions moins commerciales pour se dépayser.

Bonnes découvertes!

Illustration : Jan Vašek de Pixabay

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !