Dossiers de la semaine

Soutien technique

Jour après jour l’enseignant prépare son cours et anime ses classes, supervise ses élèves et tente d’apporter à chacun et au groupe une formation de qualité. Les véritables moments d’enseignement sont habituellement un plaisir qui renouvèle son engagement. Jour. Après. Jour.

Ces moments de plénitude font oublier les vicissitudes du métier, quand il faut ramasser la classe, remplir des rapports, corriger des torchons, etc. Il n’existe pas de métier qui ne vienne avec aucune contrainte. Même la vedette doit se démaquiller après le spectacle et s’astreindre à une discipline.

La satisfaction d’observer l’effet de ses propres actions maintient la motivation et augmente l’énergie alors que les contraintes la diminuent. D‘où la valeur et l’importance du support technique pour soulager les contraintes, support qui se présente aussi bien par l’aide d’un technicien que par l’attention portée par la direction ou les politiques de formation et de collaboration de l’institution. On peut même demander l’aide des élèves !

Les technologies sont supposées améliorer l’enseignement, augmenter la compréhension, accélérer les progrès, etc. Elles apportent une intensité nouvelle au métier, intensité qui appelle une redéfinition des rapports car le risque de décrochage de l’enseignant est bien réel.

Enseigner est son métier; on peut lui demander d’apprendre à faire fonctionner toutes sortes d’appareils, mais lui en demander plus coté technologies se réalise au détriment de son activité d’enseignement. L’intégration des technologies en enseignement vient avec un soutien technique étendu et l’autonomie professionnelle laissée à l’enseignant quant à ce qu’il en fera. Ainsi il demeure engagé.


Denys Lamontagne - [email protected]

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Soutien technique - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Soutien technique

Jour après jour l’enseignant prépare son cours et anime ses classes, supervise ses élèves et tente d’apporter à chacun et au groupe une formation de qualité. Les véritables moments d’enseignement sont habituellement un plaisir qui renouvèle son engagement. Jour. Après. Jour.

Ces moments de plénitude font oublier les vicissitudes du métier, quand il faut ramasser la classe, remplir des rapports, corriger des torchons, etc. Il n’existe pas de métier qui ne vienne avec aucune contrainte. Même la vedette doit se démaquiller après le spectacle et s’astreindre à une discipline.

La satisfaction d’observer l’effet de ses propres actions maintient la motivation et augmente l’énergie alors que les contraintes la diminuent. D‘où la valeur et l’importance du support technique pour soulager les contraintes, support qui se présente aussi bien par l’aide d’un technicien que par l’attention portée par la direction ou les politiques de formation et de collaboration de l’institution. On peut même demander l’aide des élèves !

Les technologies sont supposées améliorer l’enseignement, augmenter la compréhension, accélérer les progrès, etc. Elles apportent une intensité nouvelle au métier, intensité qui appelle une redéfinition des rapports car le risque de décrochage de l’enseignant est bien réel.

Enseigner est son métier; on peut lui demander d’apprendre à faire fonctionner toutes sortes d’appareils, mais lui en demander plus coté technologies se réalise au détriment de son activité d’enseignement. L’intégration des technologies en enseignement vient avec un soutien technique étendu et l’autonomie professionnelle laissée à l’enseignant quant à ce qu’il en fera. Ainsi il demeure engagé.


Denys Lamontagne - [email protected]

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !