Dossiers de la semaine

Réalité augmentée

Avec l'expression "réalité augmentée" on nous promet une réalité contenant "plus" de quelque chose, pas nécessairement pour "mieux" vivre. Mais plus de quoi ? Jusqu'à présent, les applications de la réalité augmentée se situent plutôt du côté du marketing, du tourisme et du jeu.

Tant qu'elle reste tributaire de l'écran, la réalité augmentée peine à nous convaincre de son utilité. Heureusement, le jour ne semble pas si lointain où les objets se feront beaucoup plus discrets, pour laisser toute la place aux informations transportées et traitées par la technologie numérique, et à notre interaction avec elles. Car l'information n'est rien sans le sens que nous lui donnons, lorsque nous le souhaitons.

L'information peut sans aucun doute donner du sens et de la fluidité à une réalité qui se fait parfois plus dense et plus lourde qu'on le souhaiterait. Pour recréer un phénomène physique et mieux le comprendre, pour connaître l'histoire d'un lieu, pour comprendre des mots écrits dans une langue étrangère... Dans tous ces cas, l'information à portée de main ou d'oeil est infiniment précieuse.

Mais qu'en est-il de l'information sur les humains ? Que se passera t-il, lorsque nos comportements seront dictés par les informations et les avis reçus sur les individus, avant que nous ayons engagé le contact ?

Cette semaine, le dossier de Thot Cursus attire l'attention sur toutes les promesses d'amélioration et les risques d'affaiblissement de notre capacité humaine que renferme la réalité augmentée.

photo : plantronicsgermany via photopin cc

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Réalité augmentée - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Réalité augmentée

Avec l'expression "réalité augmentée" on nous promet une réalité contenant "plus" de quelque chose, pas nécessairement pour "mieux" vivre. Mais plus de quoi ? Jusqu'à présent, les applications de la réalité augmentée se situent plutôt du côté du marketing, du tourisme et du jeu.

Tant qu'elle reste tributaire de l'écran, la réalité augmentée peine à nous convaincre de son utilité. Heureusement, le jour ne semble pas si lointain où les objets se feront beaucoup plus discrets, pour laisser toute la place aux informations transportées et traitées par la technologie numérique, et à notre interaction avec elles. Car l'information n'est rien sans le sens que nous lui donnons, lorsque nous le souhaitons.

L'information peut sans aucun doute donner du sens et de la fluidité à une réalité qui se fait parfois plus dense et plus lourde qu'on le souhaiterait. Pour recréer un phénomène physique et mieux le comprendre, pour connaître l'histoire d'un lieu, pour comprendre des mots écrits dans une langue étrangère... Dans tous ces cas, l'information à portée de main ou d'oeil est infiniment précieuse.

Mais qu'en est-il de l'information sur les humains ? Que se passera t-il, lorsque nos comportements seront dictés par les informations et les avis reçus sur les individus, avant que nous ayons engagé le contact ?

Cette semaine, le dossier de Thot Cursus attire l'attention sur toutes les promesses d'amélioration et les risques d'affaiblissement de notre capacité humaine que renferme la réalité augmentée.

photo : plantronicsgermany via photopin cc

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !