Dossiers de la semaine

La vidéo pour enseigner et apprendre

La vidéo connaît un incontestable succès sur les sites éducatifs, comme sur la toile en général et dans nos environnements. Les jeunes grandissent baignés d'images fixes et animés, et les regardent autrement que leurs aînés.

Si la vidéo plaît, faisons de la vidéo ! Malheureusement, entre les vidéos démodées, les vidéos pas montées, les vidéos qui tremblent et les vidéos dans lesquelles les intervenants parlent à toute allure, il y a beaucoup à jeter. La maîtrise du support vidéo n'est pas aussi présente dans nos savoir-faire de base que celle du crayon ou du téléphone intelligent.

Mais on découvre aussi, avec émerveillement, des vidéos de très grande qualité. Des conférences inoubliables; des images absolument inaccessibles sans l'équipement du professionnel qui a pris la peine de filmer l'infiniment petit, chaud, rapide... pour nous. Et même des vidéos très simples, qui frappent par leur sincérité et la justesse des choix de montage opérés. 

On apprend beaucoup par l'exemple en regardant des vidéos. En cela, nous retrouvons une pratique élémentaire, appliquée dès le plus jeune âge. La vidéo porte en elle la promesse de l'interactivité, même quand le personnage qui apparaît dans la fenêtre est inaccessible. 

La vidéo a donc bien des atouts pour nous séduire. Néanmoins, gardons-nous de demeurer les spectateurs passifs des savoirs, de les considérer comme les épisodes d'une aventure à regarder plutôt qu'à vivre. 

photo : Stuck in Customs via photopin cc 

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

La vidéo pour enseigner et apprendre - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

La vidéo pour enseigner et apprendre

La vidéo connaît un incontestable succès sur les sites éducatifs, comme sur la toile en général et dans nos environnements. Les jeunes grandissent baignés d'images fixes et animés, et les regardent autrement que leurs aînés.

Si la vidéo plaît, faisons de la vidéo ! Malheureusement, entre les vidéos démodées, les vidéos pas montées, les vidéos qui tremblent et les vidéos dans lesquelles les intervenants parlent à toute allure, il y a beaucoup à jeter. La maîtrise du support vidéo n'est pas aussi présente dans nos savoir-faire de base que celle du crayon ou du téléphone intelligent.

Mais on découvre aussi, avec émerveillement, des vidéos de très grande qualité. Des conférences inoubliables; des images absolument inaccessibles sans l'équipement du professionnel qui a pris la peine de filmer l'infiniment petit, chaud, rapide... pour nous. Et même des vidéos très simples, qui frappent par leur sincérité et la justesse des choix de montage opérés. 

On apprend beaucoup par l'exemple en regardant des vidéos. En cela, nous retrouvons une pratique élémentaire, appliquée dès le plus jeune âge. La vidéo porte en elle la promesse de l'interactivité, même quand le personnage qui apparaît dans la fenêtre est inaccessible. 

La vidéo a donc bien des atouts pour nous séduire. Néanmoins, gardons-nous de demeurer les spectateurs passifs des savoirs, de les considérer comme les épisodes d'une aventure à regarder plutôt qu'à vivre. 

photo : Stuck in Customs via photopin cc 

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !