Formations

StarBank - Simulation bancaire de la BNP Paribas

le 24 mars 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 30 décembre 2011

Sociétés

StarBank est un jeu sérieux qui a été développé originalement à l’intention des employés de la BNP Paribas. Le jeu vise non seulement à faire découvrir les activités  de la banque mais aussi à communiquer les valeurs et la philosophie de l’entreprise aux nouveaux employés.

BNP Paribas étant présente dans 85 pays, on comprend que le choix du scénario se soit transporté dans l’espace où différentes races d’extraterrestres collaborent à la revitalisation d’une cité spatiale sur le déclin. Ainsi personne ne se sentira lésé en termes de race, de religion ou de nationalité et la métaphore représente bien le défi auquel nous avons à faire face sur terre.

Les klingons, vulcains, vorlons, centauris, jaffas et autres étrangers qui ont servi d'inspiration au jeu représentent une diversité bien au-delà de nos susceptibilités et la collaboration, malgré nos différences, demeure la seule possibilité réaliste.

Succès

Le jeu est devenu si populaire parmi les employés et leurs familles, que la BNP a compris l’intérêt promotionnel de le rendre accessible à tous.  Quelques jours après son lancement public au début mars, les visiteurs se comptent par dizaines de milliers et pour de bonnes raisons.

En effet, le jeu est techniquement riche et les données prises en compte ont un caractère de réalisme qui en fait un jeu réellement formateur malgré le contexte futuriste déjanté.

De plus les cinq niveaux offrent des défis de plus en plus complexes, qui entretiennent l'intérêt du jeu au fil des visites.

  • «A travers plusieurs missions, le joueur y développe une banque fictive sur une autre planète en 2505 en créant :
    • des points de vente,
    • des centre d'affaires et
    • en investissant dans de nouveaux métiers et services.
  • Grâce à un tableau de bord, le joueur suit en temps réel la rentabilité de ses investissements et ainsi découvre les 3 grands métiers de la banque :  la banque de détail, la gestion d'actifs et la banque de financement et d'investissement.»

 

Réalisé par KTM Advance, on regrette seulement le peu d’attention porté à la francisation des termes financiers, le site étant truffé d’anglicismes de toutes sortes. 

Si une banque française fait si peu de cas de la langue française, il sera difficile de demander aux entreprises étrangères de respecter le français en France. You know what I mean.

StarBank

 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné