Formations

Anthropologie pour tous en toile

le 22 septembre 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 20 novembre 2008

Indépendants - Ressources gratuites

Le célèbre site canadien Ntic.org nous a habitués à des scoops assez intéressants portant sur l’utilisation et les usages pédagogiques des technologies d’information et de communication. Il présente un site déjà connu, le [email protected] qui se prépare à offrir, dans les tout prochains mois, une grande quantité de nouveaux cours Internet. Un de ces nouveaux cours interactifs sera consacré à l’anthropologie et sera intitulé Peuples du monde : cultures et développement.

En acceptant de s’inscrire à ce cours interactif, l’apprenant sera constamment guidé par un anthropologue de métier pour s’initier à cette discipline passionnante. Paul Hogue, l’anthropologue, y intervient à titre de narrateur et aura pour missions de guider l’élève dans ses apprentissages, de l’encourager à persévérer, de lui faire ressortir les notions importantes de la discipline.

Le mode de formation choisi, la formation à distance, offre ses avantages à l’apprenant mais exige d’eux d’être très actifs et de faire preuve de beaucoup de rigueur dans leur apprentissage. C’est pourquoi dans un tel contexte, le [email protected] met tout en oeuvre pour faciliter leur démarche d’apprentissage en offrant des cours de qualité jumelés à un encadrement pédagogique personnalisé.

Entièrement disponible sur Internet, ce cours comprendra un guide d’études, le contenu théorique du cours, un glossaire, les exercices interactifs, les auto-évaluations et les devoirs. Il est conçu de façon à rendre l’élève totalement autonome dans sa démarche d’apprentissage avec, toutefois, la possibilité de communiquer avec ses condisciples ou avec son tuteur grâce au système de messagerie interne.

Ce cours aborde l’anthropologie comme une discipline scientifique, la considérant depuis ses origines jusqu’à nos jours, et présente les nombreuses voies qui s’ouvrent à l’anthropologie contemporaine dans une perspective de développement international. Cette discipline permet de mieux saisir certains faits historiques, d’enrichir sa connaissance des autres cultures et de mieux comprendre la société dans laquelle on évolue, elle permet aussi et surtout d’élargir ses horizons et sa vision du monde en général.

Par exemple, la vision ethnocentrique des premiers explorateurs, le mythe du bon sauvage, l’invention de l’imprimerie, les systèmes de parenté, la notion de choc culturel, l’ethnomuséologie, la condition des femmes à travers le monde, les perspectives de travail des anthropologues, la coopération internationale, le phénomène des gangs de rue, sont autant de sujets fascinants abordés dans ce cours. De plus, on y effectue quelques études de cas qui permettent aux élèves de mettre en pratique leurs apprentissages.

Description

Le cours Peuples du monde : cultures et développement vise à amener l’élève à discerner l’apport de l’anthropologie à la compréhension du phénomène humain. Il se situe comme un cours d’initiation, offert parmi une liste de cours au choix de l’élève.

Le traitement varié multimédia, (narration, extraits sonores, illustration, bande dessinée, diaporama photos et texte), sollicite les sens et éveille de nombreuses perceptions chez l’apprenant. Des exercices interactifs complètent le tout, en mettant l’élève en contexte, l’amenant tantôt à Bali, tantôt dans une tribu africaine, ou encore, au coeur d’une expédition avec Christophe Colomb au 16ème siècle ou dans un refuge pour itinérants dans un grand centre urbain contemporain.

Le cours est divisé en trois modules de trois à cinq leçons chacun. Chaque leçon est précédée des objectifs spécifiques rattachés à la matière. L’élève chemine à son rythme, de manière linéaire ou non, mais il doit effectuer et remettre les devoirs dans l’ordre proposé. Un système de gestion des évaluations, transparent à l’usager, permet à ce dernier de faire les trois devoirs du cours à même l’environnement d’apprentissage Internet. Un tuteur corrige et annote les devoirs en accédant au même système.

Seul l’examen, comme tous ceux du Cé[email protected], oblige les élèves à se rendre dans un collège de la région, au Canada. Ce qui exclut, d’office, ceux qui s’intéressent à l’anthropologie et qui ne vivent pas près du Labrador

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné