Formations

Scénarisation problématique ?

le 22 septembre 2008

Indépendants - Ressources gratuites

L’Académie de Rennes édite un document pédagogique en ligne qui permet de mieux appréhender la problématique de la scénarisation des enseignements : scénariser un PPCP !

La scénarisation des enseignements est parfois fondée sur des axiomes qui peuvent paraître antinomiques, du type : "on ne transmet pas de connaissances, elles sont construites par l’apprenant". Voici ce que la plupart des professeurs pensent sans le dire : "Bof ! ça sent le principe pédago à plein nez et on met encore la charrue avant les boeufs mais bon, c’est à la mode." Est-il possible d’appliquer - concrètement - de tels principes apparemment incohérents ?

Certains professeurs de lycée technique se sont posées les bonnes questions. L’Académie de Rennes propose une étude de cas intéressante : scénariser un PPCP. Bien, mais qu’est-ce qu’un PPCP ? Facile, c’est un Projet Pluridisciplinaire à Caractère Professionnel. Mais encore ? Le Projet Pluridisciplinaire à Caractère Professionnel est une pratique pédagogique qui consiste à faire acquérir des savoirs et/ou des savoir-faire à partir d’une réalisation concrète, liée à des situations professionnelles. Il permet le renforcement d’une démarche pédagogique de type inductif dans toutes les disciplines. Cette modalité pédagogique permet également de développer l’acquisition de savoirs et de savoir-faire liés au travail en équipe, à la recherche documentaire et à une réalisation pratique.

Le document en ligne est d’abord informatif parce qu’il montre les interrogations des professeurs face à la technique de scénarisation, pas toujours évidente :

  • sur la manière d’être le plus productif possible dans leur travail de groupe (entre profs) et dans leur travail avec les élèves ("quel dispositif mettre en place pour placer l’élève en projet", par exemple ou encore "de quelles ressources dispose-t-on" ?).

  • leurs hésitations face aux critères de scénarisation.

  • leur déception après un premier fascicule de scénarisation loupé car "trop complexe".

  • une fois que tous les profs se sont mis d’accord (pas facile), reste à persuader les élèves que le scénario choisi est supermégagénial : "[il faut penser] à sensibiliser les élèves pour qu’ils soient en projet, à organiser avec eux tout ce beau bazar, à mettre en oeuvre les activités, à répartir les rôles, à penser à un contrat engageant pour chacun"...

Suivent des rubriques très instructives sur la manière dont les professeurs se sont adressés à leurs élèves pour leur faire comprendre le projet de bout en bout. Ces mêmes enseignants ont tenté une belle définition de la scénarisation (que je vous laisse le plaisir de découvrir); ont proposé un exemple d’analogie pour construire une scénarisation (analogie avec un plateau de télé... évident); réfléchi sur une comparaison entre l’objet d’un cours et celui d’une scénarisation ; rédigé un synopsis pour réaliser une scénarisation réussie, et enfin édité une courte bibliographie.

Conclusion : scénariser, c’est bien beau, mais c’est du boulot !

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné