Formations

Devine le vin, mets-y des mots

le 22 septembre 2008

Indépendants - Ressources gratuites

Tout part de cette page portail dressée par Gilles Garrigues. " Une page tremplin, d’un site perso comme on les aime". Ainsi s’exprime dans le livre d’or, une des félicitations adressées à ce site qui, depuis 1999, répertorie ce que le vin connaît comme meilleurs pages sur l’internet. Au total, 1623 sites identifiés dont certains, parmi les plus fins, mentionnent tout ce que nous cherchons pour guider nos premiers pas dans la dégustation.

Sous la plume de G. Garrigues donc, cette page portail, mais aussi beaucoup d’autres choses très intéressantes, pour le débutant, parmi lesquelles : - Comment reconnaître la provenance d’une bouteille de vin ?- Comment lire les étiquettes des bouteilles de vin ?- Comment décoller les étiquettes des bouteilles de vin ?- Comment aborder les Foires aux vins ?

Prenons ensuite l’une ou l’autre de ces références pour pointer quelques bons crus. Car nous aussi avons pris le temps de regarder, de humer et de goûter à toutes ces adresses virtuelles. Jusqu’à plus soif. La moisson... que dis-je... la vendange est abondante et les fruits juteux à souhait.

" Tout le monde est capable d’être ou de devenir dégustateur, chacun à sa propre vitesse, avec ses propres compétences, avec sa formation. La dégustation implique certes une méthodologie de l’analyse sensorielle mais offre à coup sûr, la satisfaction de pouvoir mettre des mots sur un vin". C’est ce qu’affirme " oenologie.fr" dans la page consacrée à la dégustation du vin. Beaucoup d’autres renseignements agrémentent ce site hautement recommandable.

Mais la question n’est pas seulement "Le vin : comment bien le boire ?" car " un vin ne saurait seulement se boire ! Vin de pays ou grande étiquette plus onéreuse, tout vin se regarde, se respire, se goûte, puis se déguste ; et encore se respire, toujours se regarde, et ...enfin se déguste". Voici l’avis de confrères du site " enology.net ". Grâce à eux, vous saurez notamment où situer la perception des caractères physiques du vin : Sucré (bout de la langue), Acide (gencives et dessus de la langue), Salé (périphérie de la langue), Amer (fond le la langue), Picotement (bout de la langue), Consistance (partout), Astringence (langue), Chaleur (palais). Vous découvrirez les régions viticoles de France, les techniques du vin : vinification, fermentation...etc.

Vous comparerez ensuite tous ces enseignements avec les propos de Djeco qui a lui aussi sa version des mêmes réflexions. Dans le domaine du vin, comme en d’autres choses d’ailleurs, vous le savez, les goûts et les couleurs peuvent varier, les nuances s’exprimer. Ici aussi donc, mais le diagnostique est identique : ils parlent tous deux "la même langue".

Enfin, si nous vous renvoyons vers le site d’un négociant, ce n’est pas d’abord pour son catalogue, mais toujours pour des conseils en dégustation ; mais en pointant un apport particulier : un abondant dictionnaire vous permettant de mettre des mots sur toutes ces sensations ou fournissant tous les termes de cet art de la table qui, de la découverte de la "robe" jusqu’à "l’accord gourmand" peut être un régal pour ceux qui prennent le temps d’observer. Cela aussi, cela s’apprend.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné